Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Utilitaires > Nissan NV 300 - Sous l’emprise du Trafic

Nissan NV 300 - Sous l’emprise du Trafic

mercredi 29 mars 2017, par Guillaume GENESTE

En tant qu’entité membre de l’Alliance avec Renault, Nissan n’est pas allé chercher très loin le remplaçant de son Primastar. Ce dernier était, aux badges près, un clone du Trafic ; le NV 300, qui remplace le Primastar, reprend la même formule.


L’avantage pour Nissan de faire partie de l’Alliance avec Renault est qu’il est possible de facilement trouver un VUL correspondant aux besoins de la clientèle. Le remplaçant du Primastar porte le nom de NV 300 et vient logiquement s’intercaler dans la gamme entre le NV 200 et le NV 400. Il s’agit ni plus ni moins d’un clone du Renault Trafic. Néanmoins, afin de se différencier quelque peu, les ingénieurs de Nissan ont modifié la face avant. Et, comme tous les autres VUL de la marque, le NV 300 profite en plus d’une garantie 5 ans ou 160 000 km.

Un air de déjà vu

La face avant du NV 300 reprend les codes stylistiques de son grand frère le NV 400 ou du nouveau Navara. La large calandre avec les deux barres chromées s’inspire également de certaines autos de la marque comme le Qashqai ou le X-Trail. A part cette face avant spécifique, le reste du NV 300 est strictement identique au Renault Trafic. L’ensemble s’avère réussi et permet à Nissan une très large gamme de modèles d’utilitaires.

Un intérieur plaisant

Pas de révolution dans la cabine de conduite et l’impression de déjà-vu perdure puisque la seule modification entre le NV 300 et le Trafic est la présence d’un logo Nissan au centre du volant. Les commandes sont disposées exactement de la même façon que dans le Trafic. Cela étant, l’ensemble s’avère facile à appréhender (mis à part la commande déportée du système audio à droite du volant qui demande un petit temps d’adaptation).

La position de conduite est agréable, tout comme le confort des sièges même si, de ce point de vue, le conducteur profite de davantage de largesse avec, notamment, un dossier réglable en inclinaison, ce qui n’est pas le cas avec la banquette double côté passager. L’habitacle est agréable à vivre au quotidien avec ses nombreux espaces de rangement. Les plastiques utilisés sont de qualité moyenne et quelques détails d’assemblage pourraient être encore améliorés.

Une mécanique efficace

Poursuite de la visite sans grande surprise sous le capot avec le moteur d’origine Renault 1.5 l dCi. Il est décliné en quatre niveaux de puissance : 95, 120, 125 et 145 ch. Toutes ces versions font appel à l’Adblue pour répondre à la norme Euro 6 (réservoir de 20 litres). Les deux plus petites puissances sont établies via un simple turbo à géométrie variable alors que les deux versions « haute puissance » font appel à une double suralimentation. Ces mécaniques sont plaisantes, volontaires et bien suppléées par une boîte de vitesse 6 rapports agréable bien que privilégiant les consommations.

Cette palette assez large permet de choisir la motorisation la mieux adaptée à l’usage à venir du NV 300. Les versions à double turbo affichent un comportement plus plaisant et sont à privilégier, surtout si vous roulez souvent sous forte charge. La conduite du NV 300 est très plaisante. Le confort est bon aussi bien à vide qu’en charge même s’il reste, de ce point de vue, un cran en dessous des nouvelles références du segment que sont le Citroën Jumpy, le Peugeot Expert et le Toyota ProAce.

Une gamme complète

La duplication entre le Renault Trafic et le Nissan NV 300 se poursuit avec la composition de gamme, strictement identique entre les deux modèles. Le NV 300 est ainsi disponible en deux longueurs et deux hauteurs, donnant naissance à trois volumes utiles de fourgons : 5,2 m3 (L1H1) ; 6 m3 (L2H1) et 8,6 m3 (L2H2). Les longueurs maximales de chargement sont de 3 750 mm et 4 150 mm. La hauteur intérieure est de 1 387 et 1 898 mm. Le NV 300 est aussi proposé en plancher-cabine pour l’adaptation de carrosseries ainsi qu’en version Combi 6 places (en deux longueurs L1 et L2).

Une dotation élevée

Fidèle à sa politique sécuritaire, Nissan a doté son NV 300 de nombreux équipements de confort et d’aide à la conduite. En plus des classiques ABS et ESP, le NV 300 dispose en série de l’antipatinage, de l’aide au démarrage en côte ou du système de contrôle de traction électronique sur sol meubles ou glissants. En option ou en série selon le niveau de finition, il peut aussi recevoir des radars de stationnement, avec ou sans caméra de recul (image dans le rétroviseur central), le miroir anti angle mort côté passager, ainsi que la dernière génération du système multimédia Nissan Connect intégrant la radio numérique DAB, la navigation, le contrôle vocal du téléphone… A cela le NV 300 ajoute des éléments pratiques comme un support pour smartphone ou une station d’accueil pour tablette.

Une qualité certaine

Malgré quelques petits détails de finition et un comportement routier en léger retrait par rapport aux nouveaux Expert, Jumpy et ProAce, le NV 300 dispose de sérieux arguments à commercer par ses capacités utiles mais aussi sa garantie 5 ans ou 160 000 km. De quoi rassurer les acheteurs hésitants.

FICHE TECHNIQUE
- Motorisations : 1 598 cm3
- Puissance : 95 / 120 / 125 / 145 ch
- Equipements de série  : ABS avec aide au freinage d’urgence, Airbag conducteur, ESP, volant réglable, porte latérale coulissante, aide au démarrage en côte, traction renforcée, condamnation centralisée des portes…
- Volume utile : 5,2 / 6 / 7,2 / 8,6 m3
- Charge utile : 1 074 à 1 249 kg
- L x l x h  : 4 999 / 5 398 x 1 956 x 1 971 / 2 493 mm
- Longueur de chargement : 3 750 / 4 150 mm
- A partir de : 23 600 € HT

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80