Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Haut de gamme > Essai Porsche 911 carrera 4S 3 litres, et 420 chevaux disponibles

Essai Porsche 911 carrera 4S 3 litres, et 420 chevaux disponibles

vendredi 21 octobre 2016, par Louis DAUBIN

La 911 s’adapte, évolue, et se maintient dans le cœur de ses fidèles de 7 à 77 ans depuis 53 ans. Rien de comparable en fait entre la technologie d’une 911 de 1963 et celle de 2016. Si ce n’est la performance


On peut être chef d’entreprise, bon gestionnaire, réussir en affaire et ne pas vouloir parader en s’affichant à bord d’un grossier SUV trop vulgaire et peu compatible avec l’image citoyenne de l’entreprise.

Une Porsche 911, pour autant que l’on choisisse sa couleur avec gout en évitant le noir, est une sportive acceptée, intégrée, Loin du m’as-tu vu de certaines productions Italienne ou Anglaise. C’est un avantage considérable pour un véhicule acheté au titre de l’entreprise. Oui, « acheté » car au cours moyen de la 911 en collection il serait plutôt judicieux de la garder comme un placement plutôt que de la louer, à moins qu’au vu de la « VR collection » son loyer mensuel soit inférieur à celui d’une Clio…Sachant que près de 65% des 911 depuis 1963 roulent encore aujourd’hui, la cote reste soutenu.

Nous avons pu essayer la nouvelle 911 en version carrera 4S coupé. « 4 » pour 4 roues motrices et « S » pour sport puisque la puissance passe à 420 ch. au lieu de 370 sur la carrera « normale ». La 911 2016 est une petite révolution pour Porsche et pour les clients : réduction de cylindrée à 3 litres du 6 cylindres au lieu de 3,8 litres et généralisation du turbocompresseur sur toutes les versions. Pourquoi ? Parce que Porsche, comme tous les constructeurs, devra satisfaire aux futures drastiques mesures et tests européens d’émissions de CO2 et de consommation sur l’ensemble de sa production.

La 911 de 2016 consomme officiellement 1,2 litre au 100 de moins et approche, en test NEDC, les 8 litres au 100. Nous verrons ce qu’il en est plus loin. La 911 est disponible au choix avec une boite mécanique à 7 rapports ou une automatique PDK à 7 rapports. L’étagement diffèrent amène la 911 BVM à 199 gr de CO2 et 174gr de Co2 pour la PDK. Nous disposions de la Boite auto PDK qui représente la quasi-totalité des choix de clients qui utiliseront leur Porsche au quotidien en ville.

La nouvelle apparence avant et arrière de la 911 tient compte du gout d’une clientèle autant Asiatique, qu’Américaine et Européenne. Le bouclier avant avec ses 2 barres verticales façon design coréen et japonais pourrait ne pas vous séduire, tout comme la grille d’air moteur à « fanon » et les feux arrière chargés stylistiquement. Porsche pense devoir se conformer au style mondialisé sans toucher à l’essentiel qui fait que la 911 reste un coupé élégant et fin, même si chaque nouvelle version la fait grandir, avec ici 44 mm de plus en largeur.

Sur la route la « 4S » reste étonnante de facilité de conduite et d’efficacité pure. Notre auto était dotée des options roues arrière directrices, du Porsche active suspension management, et du Pack sport Chrono. Le tout associé apporte une sécurité assez invraisemblable jusqu’aux plus hautes vitesses. Stable, posée, maniable, facile à conduire même à 320 compteur, la 911 vous demandera quand même un peu de vigilance sur route avec une tendance ancestrale, du au positionnement moteur, au flottement de son train avant dans les courbes prises à vive allure sur un revêtement de départementale bosselée.

L’aménagement intérieur et la finition perçue frôlent la perfection. Le confort des suspensions est étonnant. Le bruit moteur est sympathique et la puissance des phares à DEL ( en option) est absolument stupéfiante. Voilà une voiture de sport réellement utilisable la nuit, c’est une avancée remarquable. Le freinage est puissant et endurant, même si un freinage d’urgence en courbe en devers nous a laissé songeur sur le bienfondé de mettre un moteur en porte faux arrière.

La consommation réelle du nouveau 3 litres est à 2 visages : en progrès à basse et moyenne vitesse c’est à dire dans 95% des cas d’usage. En retrait lorsque sollicitée à fond, dans ce cas La 911 rejoint la concurrence en consommant beaucoup. Ce n’était pas le cas auparavant.

Porsche a signé des protocoles avec les loueurs comme ALD, ARVAL, CIC. Le réseau Porsche est à même de vous proposer tous contrats de financement et d’entretien. Maintenant, il vous reste à faire le choix entre une berline haut de gamme statutaire et une 911 pour tous les jours. Vous avez choisi ? Il en faut peu pour être heureux !

Louis DAUBIN

En 20 ans tout a changé

Marc Ouayoun, le DG de Porsche France l’affirme : » Rouler en 911 c’est afficher la santé de l’entreprise » Nous rajouterons : » Rouler en 911 c’est afficher sa confiance dans l’avenir de son entreprise » Sans ostentation, la 911 assure et rassure.

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80