Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais > Cupra Formentor SV Le premier des Mohicans

Cupra Formentor SV Le premier des Mohicans

mardi 15 décembre 2020, par Axel EKMAN

Le Formentor est le premier modèle 100 % Cupra, la nouvelle marque sportive du groupe Volkswagen, produit de la culture Seat. A-t-on encore le droit de se laisser tenter ?


Dans un monde qui a choisi de faire la guerre au carbone – et de manière outrancière à celui que produit l’automobile – il devient difficile de trouver, chez les généralistes, des nouveautés qui revendiquent un bon niveau de performances. Le Cupra Formentor inaugure brillamment cette tendance, à contre-courant d’un marketing électrifié commandé par la chasse au gros et le matraquage fiscal. À 44 670 €, avec ses 310 ch et sa transmission intégrale, le Formentor VZ (abréviation de “veloz” pour dire “rapide”) s’adresse à une clientèle d’aficionados ne disposant pas d’un budget déplafonné. Hélas, la fiscalité du moment oblige à ajouter, au mieux, 8 254 € de malus, soit environ 20 % du prix. Gageons que les fans de la marque Seat (déjà acquis à Cupra !) et beaucoup d’autres amateurs de sensations routières, passeront outre ces abus pour acquérir – soit à titre personnel pour éviter l’écueil supplémentaire de la TVS (3 744 €) – soit dans le cadre de leur entreprise, une automobile bien conçue et suffisamment polyvalente pour leur rendre service sur tous les profils routiers. Ces deux qualités se ressentent d’ailleurs au premier coup d’œil : lignes tendues mais ailes musclées, optiques étirés, ouvrants effilés, ligne de caisse surélevée... la sportivité est assez joliment mise en scène et la silhouette du Formentor (4,45 m) s’affirme sans trop d’ostentation, malgré la redondance de la teinte cuivrée à divers endroits.

Perfectible, bien sûr

L’habitacle manque hélas de créativité et rappelle encore trop l’origine Seat de ce premier vrai Cupra. De même, le recours à des plastiques rigides abaisse le niveau de qualité perçue. C’est dommage, car le confort (assez ferme) et l’ergonomie de l’ensemble sont plutôt réussis. Il en va de même pour l’habitabilité qui trouve un bon compromis entre les quatre places et un coffre de 420 l, extensible à 1475 l. La dalle centrale de 12” permet de gérer l’ensemble des systèmes et fonctions périphériques, mais se trouve handicapée par une commande digitale peu réactive et une certaine complexité dans la gestion de l’arborescence. La connectique est complète et l’on apprécie le volant à méplat équipé des deux boutons excentrés gérant le démarrage et le mode de conduite (normal, sport, off-road, Cupra et individuel). L’ESP est directement déconnectable depuis la console centrale. Sous le capot, le 4 cylindres de deux litres produit un couple de 400 Nm disponible dès 2000 tr/mn et plutôt bien géré par la boîte DSG à 7 rapports, pilotable depuis les palettes du volant. Bien entendu, le mode de conduite sélectionné influe sur les lois d’amortissement, la gestion électronique du châssis, le couple disponible, les rapports de boîte, etc. La gestion de la transmission intégrale est particulièrement soignée et permet quelques écarts de conduite en toute sécurité. Vous l’aurez compris : le Formentor VZ sait se montrer joueur, et l’on sourit en écoutant la restitution des éclats d’échappement en mode Cupra.

Financer le plaisir

Il existe une offre de financement intéressante pour cet amusant modèle, avec un loyer plutôt contenu de 469 € (37 mois/60000 km sans premier loyer majoré). Pas de quoi précipiter un comptable dans le coma, donc. La performance financière est encore plus probante avec la version Business du Formentor (on descend alors à 1,5 l de cylindrée, deux roues motrices, 150 ch et 981,50 € de TVS) présentée à 35 650 €, soit un loyer de 409 € pour le même type de contrat. Comparé à un Volkswagen Tiguan Business à équipement comparable, le delta dépasse nettement les 5 000 €... avec un grammage supérieur qui plus est. Si le Cupra Formentor vous séduit pour sa silhouette, sachez qu’une version hybride rechargeable sera mise sur le marché courant 2021, qui devrait demeurer attractive avec, pour le coup, une fiscalité plus favorable. Notons que le réseau Cupra s’appuie sur le cousin Seat et comptera 80 points de service spécifiques à la fin de cette année. Le Cupra Formentor ? Une exception intéressante dont la valeur résiduelle devrait être préservée, compte tenu de sa personnalité !

Promesse tenue !

Pour un premier opus, Cupra a fait le choix d’assumer sa connotation sportive avec un SUV suffisamment racé pour attirer à lui une clientèle de convaincus prêts à quelques sacrifices sur l’autel de la fiscalité. À n’en pas douter, les entrepreneurs et les libéraux trouveront avec lui une occasion d’exprimer leur originalité et leur dynamisme !

Axel Ekman

Fiche Technique :

-* Moteur : 4 cylindres essence
-* Puissance : 310 ch de 5450 à 6500 tr/mn
-* Couple : 400 Nm de 2000 à 5450 tr/mn
-* Vitesse maxi : 250 km/h
-* Boîte : auto à 7 rapports
-* Consommation constatée : 12,8 l/100 km
-* Émission CO2 : 192 g/km
-* TVS : 3 744 €
-* Prix : 44 670 €

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80