Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Utilitaires > Renault Kangoo Van, De nombreux atouts

Renault Kangoo Van, De nombreux atouts

lundi 30 août 2021, par Guillaume GENESTE

Si la troisième génération de Kangoo s’est largement fait attendre, la nouvelle fourgonnette Renault apporte son lot de nouveautés et d’innovations qui font espérer un très beau succès commercial annoncé. Le Kangoo dispose à nouveaux d’atout et d’atours dignes de son rang.


Lancée en 2007, la seconde génération de Kangoo vient de seulement laisser sa place à la troisième qui s’est largement fait attendre, en partie à cause de la crise sanitaire de 2020 mais aussi par des retards dans le programme même du modèle. Cependant, cette attente, source de nombreuses attentes, valait la peine. En effet, le Kangoo apporte son lot de nouveautés, dont certaines pourraient donner des idées à d’autres constructeurs.

Des lignes massives mais élégantes
Extérieurement, le nouveau Kangoo affiche des lignes plus massives que le précédent modèle, donnant ainsi à la nouvelle fourgonnette Renault une allure de gros costaud. Cela est plus particulièrement sensible au niveau du profil avec ce large épaulement qui part de l’aile avant et qui parcourt tout le flanc pour « mourir » au niveau des feux arrière. Autres nouveautés : une calandre plus large et plus agressive et des feux de jour LED en forme de C qui reprennent donc les codes stylistiques des dernières automobiles du Losange.

De nombreuses innovations
Reposant sur la plate-forme CMF de l’Alliance Renault-Nissan, le Kangoo Van (c’est l’appellation officielle) peut disposer (en série ou en option) de nombreux équipements de confort et de sécurité : régulateur adaptatif, maintien dans la file, alerte de perte de vigilance du conducteur, radars latéraux... Les systèmes de navigation sont modernes et font oublier ceux du précédent modèle. Si elle fait appel à du plastique dur, la planche de bord affiche une qualité de fabrication très correcte et intègre de nombreux espaces de rangement. Une mention particulière est à donner aux portes avant qui s’ouvrent à 180°, dégageant ainsi largement l’accès à bord, à la boîte à gants tiroir ainsi qu’à l’espace de rangement (avec couvercle) placé sur le dessus du tableau de bord, en face du conducteur. Il permet de ranger et brancher (grâce aux deux prises USB et une 12 V intégrées) des équipements électroniques. Cela permet aussi d’installer le support orientable pour smartphone, réversible à droite comme à gauche. Quant au rétroviseur central digital, il permet, via une caméra implantée sur le dessus du Kangoo et indépendante de la caméra de recul, de disposer d’une image d’excellente qualité.

Des astuces de chargement inédites
Le système « Sésame ouvre-toi » permet de dégager une largeur d’accès de plus de 1.40 mètre de large. Le principal défaut de ce système est qu’il est automatiquement couplé à une cloison modulaire en grillage et d’un siège passager modulaire mais désespérément fixe. Tant pis pour le confort du passager, qu’il faudra de tout façon oublier si le système est rabattu. Quant aux bruits de roulement provenant de l’espace de chargement ou des grincements de la grille de séparation, il faudra s’y habituer. Autre innovation beaucoup plus convaincante : la galerie intérieure qui permet de charger des objets longs, le tout à l’abri des regards indiscrets et des intempéries.

Futurs compléments de gamme
Pour l’instant, ne sont proposés par Renault que les Kangoo Van court avec Sésame ouvre-toi et en finition haut de gamme (Grand Confort et Extra). Côté motorisations, ne sont disponibles pour le moment que les TCe 100 et 130 et les Blue dCi 75 et 95 ch. Les autres variantes du Kangoo (versions rallongées, finition d’entrée de gamme, sans système Sésame ouvre-toi, trois places, motorisations TCe 130 bridée Ecoleader, Blue dCi 95 bridée Ecoleader et Blue dCi 115) arriveront plus tard dans l’année. Quant à la version 100 % électrique E-Tech et la boîte à double embrayage EDC sur Blue dCi 95 et TCe 130, elles devraient être commercialisées en 2022 seulement.

Une fourgonnette plaisante à conduire
L’intérieur du nouveau Kangoo est accueillant. Le siège conducteur offre un très bon confort et les nombreux réglages dont il dispose, associés à ceux du volant multifonctions, permet de trouver une bonne position de conduite. L’ergonomie des commandes est bonne. Le confort des suspensions est d’un très bon niveau et filtre bien les irrégularités. Ses plus grands défauts : une charge utile maxi limitée à 800 kilos et une tendance à la prise de roulis en courbe rapide. Rien de rédhibitoire, d’autant que la tenue de cap, la précision de la direction ou le freinage sont très plaisants. La motorisation dCi 75 manque de punch, ce qui n’est pas le cas des TCe 100 et Blue dCi 95. Quant à la version TCe 130, elle affiche un dynamisme pour le moins surprenant et particulièrement plaisant.

Une vraie réussite

La nouveau Kangoo fait un carton plein. Pratique, bourrée d’astuces partout, il distille un bel agrément de conduite et dispose de nombreux équipements de confort et de sécurité de dernière génération. Si le système Sésame ouvre-toi ne conviendra pas à tous, les versions classiques du Kangoo sauront, à coup sûr, vous séduire.

Guillaume Geneste

FICHE TECHNIQUE

-* Motorisations : 1 333 - 1 461 cm3
-* Puissance : 100 / 130 ch - 75 / 95 / 115 ch
-* Equipements de série : ABS, ESP, Airbag conducteur, régulateur /limiteur de vitesse, rétros et vitres électriques, autoradio, volant multifonctions...
-* Volume utile : 3,3 m3
-* Charge utile maxi : 800 kg
-* L x l x h : 4 486 x 1 919 x 1 864 mm
-* Longueur de chargement : 1 810 mm
-* A partir de : 20 700 € HT

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80