Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Utilitaires > Utilitaires légers, net ralentissement des ventes en 2009

Utilitaires légers, net ralentissement des ventes en 2009

vendredi 11 décembre 2009, par Guillaume GENESTE

L’essentiel en 5 points :
- Les ventes s’effondrent.
- Toujours pas de malus pour les VUL.
- La course à la puissance se poursuit.
- De nouvelles versions Euro 5 ou EEV.
- ­Toujours pas de limitations ni de contraintes de conduite.


Après une succession d’années où les ventes ne cessaient de croître, le climat économique difficile de la fin 2008 et du premier semestre 2009 a mis un coup d’arrêt aux ventes d’utilitaires légers dans l’Hexagone. Ce qui n’a pas empêché certains constructeurs d’appréhender l’avenir en lançant de nouvelles motorisations moins polluantes.

Après quasiment une dizaine d’années de progression régulière, de l’ordre de + 5 % par an, le marché des utilitaires légers a marqué le pas en 2008 avec une stagnation des ventes. Mais cette stagnation était un peu l’arbre qui cachait la forêt, puisque les nouvelles fourgonnettes compactes (Citroën Némo, Fiat Fiorino, Peugeot Bipper et Renault Kangoo Express Compact), lancées cette même année 2008, ont en fait compensé la baisse des ventes des autres modèles.

Coup de semonces, espérait-on. Malheureusement, le coup de frein a été encore plus brutal en ce début d’année 2009. La crise économique a entraîné un ralentissement marqué de l’activité commerciale et indirectement des ventes de véhicules utilitaires. La plupart des entreprises ont décidé de reporter ou d’annuler leur plan de renouvellement de leurs utilitaires en attendant des jours meilleurs.

Ainsi, à fin juin, le marché est en recul de plus de 20 %. Moins de 38.000 véhicules utilitaires et voitures de sociétés ont été vendus, une valeur à comparer aux 45.800 de l’année dernière. Au cumul, sur le premier semestre, pas une seule des grandes marques ne parvient à conserver son niveau de vente de 2008.

Interieur Logan bois

Il n’y a que Dacia, absent de ce marché avant le premier semestre 2009, qui progresse et qui est parvenu à vendre 2.000 Logan Van et Pick Up, surfant sur la crise et profitant de ses prix de vente attractifs. En ce qui concerne les modèles, le Renault Kangoo reste toujours largement en tête de ce marché. Il est suivi par le Berlingo et, plus étonnant, par le Fiat Ducato. Juste derrière vient le Master, pourtant en toute fin de carrière. Devant faire face à un ralentissement fort des ventes d’utilitaires, Renault a décalé le lancement de son nouveau Master. Alors qu’il devait être lancé d’ici la fin de l’année et il faudra attendre au moins le printemps prochain pour le voir sillonner nos routes.

Des moteurs moins polluants

Après une course effrénée à la puissance, certains constructeurs ont décidé d’anticiper la future obligation concernant les utilitaires les plus lourds (Heavy d’un poids à vide de plus de 2.8 t) qui devront répondre à la norme antipollution Euro 5 en octobre prochain. C’est ainsi qu’Iveco a lancé ses nouveaux moteurs 3.0 l sur son EcoDaily, faisant même mieux que ce que réclame la norme Euro 5, puisqu’ils sont compatibles avec la norme EEV. Cette norme est identique à Euro 5, sauf en ce qui concerne les émissions de CO2 qui doivent être inférieures de 2/3.

Moteur 1.5 DCi Logan

Mercedes a aussi entièrement renouvelé son offre de moteurs sur son Sprinter. Ces moteurs Euro 5 reçoivent le soutien d’une version EEV grâce à quelques modifications techniques. Idem en ce qui concerne le Mitsubishi Fuso Canter qui, grâce à ses nouveaux moteurs d’origine Iveco, répond à la norme Euro 5. Enfin, dans les prochains mois, Volkswagen devrait commercialiser de nouvelles versions Euro 5 de son Crafter qui feront appel, elles, à de l’additif Add Blue, alors que les Daily et Sprinter s’en passent.

Des VUL plus « propres »

Alors que les utilitaires restent toujours exonérés de TVS et de bonus/malus (seules les versions de transport de personnes de moins de neuf places subissent un malus), les choses devraient rapidement changer.

Si la future obligation de proposer des VUL répondant aux normes Euro 5 devait faire encore évoluer l’offre des constructeurs sur le créneau des VUL les plus lourds, la prise de conscience de l’environnement s’étend.

L’offre en matière de véhicules propres se développe avec la récente apparition du Daily GNV par exemple, sans oublier dans les semaines à venir l’arrivée du Ducato GNV. Le principal défaut de ces utilitaires est l’absence de réseau de distribution du carburant, réduisant leur intérêt si ce n’est auprès des grandes flottes captives.

Les expériences mettant en scène des hybrides se développent un peu partout dans le monde. Alors que les Iveco Daily ou autres Mercedes Sprinter n’en sont qu’aux tests grandeur nature, des Nissan Cabstar et des Mitsubishi Fuso Canter hybrides sont déjà en « vente libre » au Japon.

Solution considérée comme transitoire, l’hybridation devrait, selon certains, être supplantée par le tout électrique, sans aucun doute l’avenir de l’automobile et des utilitaires, comme expliqué dans les pages précédentes. Enfin, les réflexions gouvernementales concernant la future taxation des émissions de CO2 (la fameuse taxe carbone) et les restrictions de circulation aux seuls véhicules à basses émissions ou zéro émission qui devraient toucher toujours plus de grands centres-ville modifieront rapidement la donne.­­

DOSSIER réalisé par GUILLAUME GENESTE

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80