Publié le 3 juin 2022 | par Axel Ekman

En présentant la Tonale, Alfa Romeo ouvre la porte à une mutation électrique définitive, prévue pour… 2024. Raison de plus de se pencher sur cet ultime modèle thermique, légèrement électrifié.

En la considérant un peu rapidement, on a le sentiment d’apercevoir un Stelvio, le “gros” SUV d’Alfa Romeo bâti sur la plateforme de la berline Giulia. Mais en prenant son temps, on réalise de nombreuses différences : gabarit réduit, design arrière joliment revu… il n’y a guère que la face avant ornée du célèbre “scudetto”, la calandre-écusson d’Alfa, qui nous relie à l’univers esthétique de la firme milanaise. On l’aura compris : la Tonale est agréable à regarder et, une fois installé à bord, plutôt facile à vivre. Le niveau qualitatif est à la hausse, avec de beaux matériaux et une finition en progrès. L’ergonomie, fluide, est agrémentée d’une habitabilité tout à fait satisfaisante. À noter la présence d’un vaste coffre de 500 litres, extensible à 1550 l.

Confort et statut

Sous son capot, la Tonale accueille le nouveau groupe motopropulseur déjà monté sur le Jeep Compass, composé d’un quatre cylindres (130 ou 160 ch) couplé à une boîte de vitesses à double embrayage. Incorporé à cet ensemble, un petit moteur électrique relié à une batterie de 48 volts permet de se garer en silence tout en assouplissant les démarrages. Cette hybridation légère est un premier pas dans l’électrification, la prochaine étape étant une version hybride rechargeable de 275 ch en transmission intégrale. Notre version embarquait le bloc turbocompressé de 160 ch, qui permait tout juste de profiter des qualités dynamiques de cette Tonale. Disponible dans les finitions Ti et Veoce, le sélecteur de mode de conduite DNA permet d’agir sur la fermeté des suspensions, la direction et les lois de passage des vitesses… mais rien n’y fait : la montée des rapport est trop lente et le moteur part s’essouffler inutilement dans les tours. Dommage, car la Tonale braque parfaitement et son amortissement piloté s’avère très efficace. Généreusement équipé en systèmes d’assistance et de sécurité, la Tonale est aussi dotée d’un “certficat numérique NFT” infalsifiable qui permet de tracer chaque évènement de son existence. Alfa Romeo a voulu signer les progrès qualitatifs de sa dernière née en lui conférant d’office une garantie de 5 années ou 200 000 kilomètres (c’est bon pour la VR !). Dotée des derniers systèmes présents chez les concurrents, la Tonale veut marquer une rupture avec l’image d’une séductrice manquant de viabilité. Son profil esthétique et technologique devrait beaucoup l’aider à gagner ce pari.

Axel Ekman

Fiche Technique :

  • Moteur : 4 cylindres 1,5 l essence
  • Puissance : 160 ch
  • Couple : 240 Nm
  • Vitesse maxi : 210 km/h
  • Boîte : Automatique à 7 rapports
  • Consommation constatée : 9,2 l/100 km
  • Émissions CO2(WLTP) : 130/144 g/km
  • TVS : 247/461 €
  • Prix : 41 000 €

Yvan Segal : « Les automobilistes vont consommer l’automobile différemment" Pour Renault, la valeur ne passe plus forcément que par la production et la vente de véhicules mais également par les services et la gestion sur to…

Lire la suite
edito

Le Haut de gamme ne s’est jamais aussi bien porté. C’est le cas de le dire. L’offre, la richesse des motorisations électriques, hybrides, essence, diesel et Le SUV qui y tient une part importante. Mais le vrai Haut de gamm…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...