Publié le 9 mars 2015 | par Rédaction

Dans la foulée de l’Audi A7 Sportback, la grande routière A6 s’offre un restyling de mi-carrière. Nous avons essayé la version d’appel 2.0 TDI Ultra de 190 ch, sensée offrir la meilleure économie d’usage de la gamme.

Subtiles, les nouveautés esthétiques ne seront visibles qu’auprès des habitués de la marque. La ligne des feux avant diurnes à LED, encore plus effilée, ancre une nouvelle fois la signature Audi. A l’arrière, seuls le graphisme des feux et les canules d’échappement permettent d’identifier ce nouveau modèle.

Audi_A6_poupe_07.jpg

Comme sur l’A7 Sportback, on retrouve à son bord un rappel du système de navigation entre les deux compteurs et de nouvelles combinaisons de matériaux valorisantes. Souvent bardées d’options (transmission Quattro, suspension adaptative, roues de 20 pouces…), les versions françaises mises à disposition pour les essais jouent pleinement la carte haut de gamme.

Notre configuration allemande est plus inhabituelle : « petites » jantes de 17 pouces, sièges manuels, absence de toit ouvrant et, surtout, une suspension hélicoïdale dotée d’un inédit système en matières composites (proposée uniquement en berline TDI Ultra de 190 ch). Le gain de poids atteint 1,1 kg par amortisseur, soit un total de 4,4 kg soustrait à la masse non suspendue. Si le bénéfice premier est d’améliorer la précision de conduite et le confort vibratoire, cette technologie contribue (légèrement) à la chasse au CO2 avec -0,5 g/km.

Ultra sobre ?

A conduire, on redécouvre un excellent toucher de route avec des mouvements de caisses maîtrisés et des percussions gommées avec tact. La traction avant offre aussi une impression de légèreté appréciable dans les changements d’appuis, sans trop nuire à la motricité. Enfin, les vibrations et le niveau sonore contenus pour un quatre cylindres contribuent à l’excellent confort général.

Audi_A6_face_levier_vitesse_07.jpg

Côté consommation, nous avons relevé 7,6 l/100 km, soit une moyenne un peu décevante car équivalente à l’ancien TDI de 177 ch (même si les performances progressent sensiblement). La boîte robotisée S Tronic à 6 rapports, très douce et plus réactive que l’ancienne à variation continue Multitronic, favorise un peu trop les bas régimes pour finalement rétrograder à la moindre sollicitation.

La boîte manuelle peut certainement grappiller quelques dixièmes de litres en pratique. Affichée à partir de 42 200 € en finition Ambiente avec la boîte manuelle à 6 rapports, l’A6 2.0 TDI Ultra se positionne un cran en dessous d’une BMW 520d (4,3 l/100 km et 114 g/km) proposée à partir de 43 500 €. Mais pour les collaborateurs pressés, la meilleure sera surtout une affaire de goût…

Audi_A6_face_avant_07.jpg


Verdict

– Comportement routier : 4
– Confort : 4,5
– Prix/prestations : 4

Fiche technique
Moteur : 4 cylindres Diesel 2 litres
Puissance : 190 ch de 3 800 à 4 200 tr/mn
Couple : 400 Nm de 1 750 à 3 000 tr/mn
Boîte de vitesses : automatique à 6 rapports
Vitesse maxi : 232 km/h
Accélérations : 0 à 100 km/h en 8,4 s.
Consommation mixte : 4,4 l/100 km
Emissions de CO2 : 114 g/km
TVS : 456 euros
Prix : à partir de 42 200 euros

Reiner Hoeps  : « Nos électriques nous permettront de garder la clientèle des gros rouleurs » …

Lire la suite
edito

Il y a encore deux ans ,et depuis 50 ans, la Location longue durée avec les banques et les financières captives des constructeurs  nous tenaient un discours de métier : on avançait des arguments financiers factuels p…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...