Publié le 2 avril 2015 | par Louis DAUBIN

Le « Hit-Parade » des ventes automobiles dans les sociétés que nous publions aujourd’hui est à compléter des commentaires pertinents de nos éminents spécialistes conviés à notre table ronde sur les financements de vos kilomètres, et que vous lirez dans ce même numéro.

Une voiture d’entreprise est acquise pour remplir une mission précise et je dois vous avouer que la notion de « VR « ou valeur résiduelle nous fait sourire quant à l’importance qu’on lui attribue. Certes cette « cotation » préoccupe au plus haut point les constructeurs d’automobiles comme les loueurs longue durée de voitures afin de leur permettre de définir un loyer le plus attractif possible. L’intention est louable, sans jeu de mots. La réalité est différente pour vous, dirigeant de votre société, ce qui compte réellement c’est un coût kilométrique d’usage tenant compte de la charge et du profit.

Renault_espace_global_fr.jpg

Les taux d’intérêts sont actuellement au plus bas. C’est le moment de négocier avec vos loueurs, organismes financiers, banques, pour obtenir le prix de financement le plus bas. Puis de choisir vos voitures en fonction de leur usage.

Il est des économies jolies sur le papier et qui vous coûteront cher dans la réalité : imposer à vos commerciaux un véhicule qu’ils rejetteraient serait une folie. Une voiture d’entreprise ne fait pas que vous coûter de l’argent. La voiture doit vous en rapporter, sinon, inutile d’en acquérir.
Il s’agit d’un outil, qui va s’user, et qui va vous permettre de développer votre activité. C’est donc un investissement rentable. Vous n’avez que faire de la « VR ». Si celle-ci a une importance capitale à vos yeux de chef d’entreprise cela signifie que vous faites une erreur dans le choix de la voiture et de sa mission.

La rentabilité et le bénéfice d’un véhicule cela se chiffre. Si cela s’avère impossible à estimer correctement, il est alors plus que temps de vous poser les bonnes questions.

Laissez les calculs de TCO à ceux dont la mission est de réduire vos dépenses. Votre référencement automobile doit se porter sur le véhicule dont l’usage sera source de profit plus que de dépenses.
C’est cela la bonne équation de bon sens.

Louis DAUBIN

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...