Publié le 28 mars 2017 | par Rédaction

La nouvelle génération de BMW Série 5 en apporte toujours plus : Plus d’équipements, plus de performances, plus de technologies. Cela permet à une 530d de proposer 265 ch pour seulement 118 g/km de CO2.

La nouvelle BMW Série 5 constitue l’évolution ultime d’une histoire qui a commencé en 1972 avec la génération E12 qui a posé les standards de la berline rapide pour les familles et les cadres d’entreprises. Plus de 8 millions d’unités plus tard, la nouvelle Série 5 poursuit les mêmes objectifs avec les technologies de 2017. L’utilisation d’aluminium, de magnésium et d’aciers à hautes limites élastiques a permis d’alléger la Série 5 d’une centaine de kilogrammes.

bmw_serie_5_planche_de_bord.jpg

Côté aérodynamique, la BMW Série 5 affiche un Cx record dans la catégorie de 0,23. Objectif, une consommation de carburant abaissée, une précision de conduite accrue pour un plaisir de conduite encore plus intense. Celui-ci s’appuie également sur des systèmes dynamiques de premier plan ; la possibilité d’opter pour la traction intégrale mais également pour les quatre roues directrices ou le système de suspension Adaptive Drive avec l’amortissement variable et les barres antiroulis actives.

Par ailleurs, BMW a particulièrement soigné ses trains roulants avec des doubles triangles obliques à l’avant et un essieu arrière à cinq bras. Dans les deux cas, de nombreux éléments. Idéal pour exploiter des mécaniques qui constituent toujours le point fort des grandes routières de la marque. Dans le vaste choix de motorisations, nous avons retenu la 530d et son six cylindres diesel de 3 litres développant 265 ch et un couple de 620 Nm.

bmw_serie_5_face_avant.jpg

Ce moteur offre à la 530d une belle dynamique : la mise en vitesse est fluide grâce à l’excellente boîte automatique à huit vitesses ZF et les lignes droites s’effacent aisément au profit des courbes. Cela tombe bien, car notre exemplaire d’essai était doté des roues arrière directrices. Elles offrent une belle agilité à cette berline dont l’empattement est tout de même de 2,97 m ! Les courbes sont oubliées aussi aisément que le sont les lignes droites ! Le petit galop d’essai nous a laissé une bonne impression. Outre les roues arrière directrices, notre 530d d’essai était dotée de la transmission intégrale, ceci explique cela.

La nouvelle Série 5 franchit également un pas dans le domaine des assistances à la conduite. A première vue, c’est un peu antinomique avec l’esprit de la marque BMW mais, celle-ci et se concurrentes sont engagées dans une féroce course au prestige par la technologie. Sur autoroute, cette nouvelle BMW Série 5 maintient sa distance avec le véhicule qui précède grâce au régulateur de vitesse avec radar et sais rester dans sa file sur autoroute. De plus, il est possible de commander un changement de file au moyen du clignotant. Cela fonctionne mais la question de la confiance que doit accorder le conducteur au système reste entière.

bmw_serie_5_arriere.jpg

En version Business, une BMW 530d coûte 60.900 euros. L’équipement comprend la navigation avec information trafic en temps réel, le Park Assist, le wifi et trois ans de services de conciergerie. Les quatre roues directrices et les quatre roues motrices sont en option. Ces dernières sont nombreuses et permettent de se configurer une voiture sur mesures.

Bertrand GAY

Fiche Technique :

Modèle : BMW 530d Business
Puissance : 265 ch à 4.000 tr/mn
Couple : 620 Nm à 2.000 tr/mn
Vitesse maxi : 250 km/h
Accélérations : 0 à 100 km/h en 5,7 secondes
Conso mixte normalisée : 4,5 l/100 km
CO2 / TVS : 118 g/km / 472 euros
Prix : 63.500 euros

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...