Publié le 11 juin 2013 | par Rédaction

ça y est, BMW se jette dans les bras de la (bonne) fée Électricité ! Décidée à réaliser un pas significatif sur ce marché émergeant autant que prometteur, la marque bavaroise lance son label électrique : BMWi. Sa philosophie ? Installer la “premium touch” en proposant des voitures entièrement conçues autour de technologies i-nnovantes.

“Avec BMWi, notre démarche est originale car nous ne proposons pas des véhicules électrifiés, mais des conceptions électriques originales, fondées sur la légèreté et la compacité”, précise d’emblée Antoine Bourbonneux, Responsable du déploiement stratégique de BMWi

BMWi 3

BMWi 3

Et le fait est que le premier opus de cette nouvelle saga, la BMW i3, présente une architecture complètement revisitée qui se compose d’un châssis en aluminium recyclé contenant l’accumulateur lithium-ion, sur lequel viennent prendre place une coque 100 % carbone et le groupe propulseur électrique. Simplissime et extraordinairement légère, la BMW i3 – 3,85 m de long, 4 places, 1250 kg, 125 kW et un couple de 250 Nm – promet une autonomie de 130 à 160 km en utilisation urbaine et périurbaine, autonomie déclarée à 225 km sur le cycle FTP72 (norme nord américaine).

L’ÉLECTRIQUE BIEN COMPRIS

De quoi donc couvrir largement les marges d’utilisation quotidiennes en ville qui, rappelons- le, excèdent rarement les 65 km. Avec un coffre d’environ 200 litres et un temps de recharge d’une heure pour 80 % de d’énergie, la viabilité du concept devient incontestable, d’autant plus que les équipements dédiés (alerte anti-collision, assistance au stationnement, déclenchements à distance de certaines fonctions…) y ajoutent les notions de sécurité et de praticité.

BMWi 3 rechargement

BMWi 3 rechargement

Parallèlement, les ingénieurs munichois ont cherché à couper court aux sempiternelles critiques concernant l’autonomie du véhicule électrique… qui le confine dans un rayon d’action limité. Aussi la compacte i3 sera-t-elle commercialisée avec, en option, un petit moteur bicylindre thermique issu de la banque d’organes moto et chargé de maintenir en permanence une capacité électrique d’au moins 20 %.

Cet apport permet de faire passer l’autonomie à environ 350 km, ce qui change radicalement le mode d’usage de la i3. Par ailleurs, BMWi a cherché à exploiter toutes les sources d’économie possibles, de la récupération cinétique de l’énergie au mode “EcoPro” visant à minimiser l’impact du fonctionnement des équipements, moteur compris.

UNE MARQUE NEUVE

L’idée même “d’électromobilité” commence à sérieusement faire son chemin… même si un coup de pouce thermique demeure nécessaire pour franchir certaines barrières psychologiques et géographiques. Avec BMWi (nous reparlerons du modèle i8, concept sportif hybride assez étonnant), BMW cherche à se lancer sur ce nouveau marché hyper technologique accompagné de ses valeurs marketing de référence : identité premium et sportivité assumée.

Planche_de_Bord.jpg

Pour Antoine Bourbonneux, “il s’agit de lancer une marque vertueuse non seulement dans ses choix technologiques, mais également dans son environnement industriel et ses process de fabrication”, deux domaines dans lesquels BMW s’est efforcé de jouer la carte environnementale, qu’il s’agisse de production d’énergie, de recyclabilité , de consommation d’eau ou des matériaux utilisés.

Attendue à partir d’octobre, le première et sémillante i3 promet de marquer les esprits pour son entrée dans le grand bain. Reste la question du prix, toujours pas divulgué, mais qui devrait dépasser les vingt mille euros. Oui, d’accord… mais c’est une BMWi !

Axel Ekman


En chiffres…
Puissance : 170ch
Moteur thermique : en Option
Couple : 250 Nm
Vitesse maxi : 150km/h
Temps de charge sur borne : 1h à 6h (80% / 100%)
Prix : NC
Bonus : 5000 euros

Reiner Hoeps  : « Nos électriques nous permettront de garder la clientèle des gros rouleurs » …

Lire la suite
edito

Il y a encore deux ans ,et depuis 50 ans, la Location longue durée avec les banques et les financières captives des constructeurs  nous tenaient un discours de métier : on avançait des arguments financiers factuels p…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...