Publié le 24 avril 2018 | par Antoine de Viveiros

Aujourd’hui c’est paradoxalement chez les constructeurs premium et spécialistes que l’on trouve un large choix de carrosseries, une diversité de moteurs et des boîtes de vitesse ayant des technologies multiples. En 2018, BMW vient compléter l’éventail de ses SUV, et ajoute une corde à son arc avec ce crossover compact le X2, véhicule à mi-chemin entre le SUV et la berline.

Le client aime choisir

Le X2 est une dénomination nouvelle chez le constructeur bavarois, mais au lieu de faire un SUV à cheval entre le X1 et le X3, BMW a choisi une démarche plus judicieuse en surélevant un véhicule afin que ce X2 ait de réelles qualités routières tout en lui donnant un look dans l’air du temps. Malgré un poids de 2080 kg en ordre de marche, le surpoids étant l’une des caractéristiques de ce genre de carrosseries, le constructeur a réussi à obtenir un cx de 0.28.

Les Moteurs

Nous avons essayé la BMW X2 équipée du moteur diesel 2.0 litres, 4 cylindres de 190ch en 4 roues motrices xDrive et en boîte automatique à 8 rapports, tous les moteurs diesel ont une cylindrée de 2.0l mais ils développent des puissances évoluant de 150 ch puis 190 ch et 231 ch. La version 150 ch commence à 119 g de CO2/km ce qui correspond à une absence de malus et une TVS de 535,5 €/an. En entreprise, le choix du diesel nous semble encore le plus judicieux au regard de la fiscalité et des coûts d’usage mais également de l’autonomie.

bmw-x2_arriere.jpg

Cependant vous avez également le choix entre deux moteurs essence : un 3 cylindres de 1.5l en 140ch et un 4 cylindres de 2.0l en 192 ch les émissions des moteurs essence démarrent à 126 g de Co2/km avec un malus de 140 € et une TVS de 819 €/an. Nous avons relevé des consommations moyens sur l’ordinateur de bord, mais elles nous semblent tellement optimistes qu’elles doivent être vérifiées par un passage à la station-service.

Essai routier

Sur les routes et chemins du Portugal, notre essai s’est déroulé sous une pluie permanente et avec différents niveaux d’intensité mais les routes ont toujours été humides. Le moteur de 190 ch est agréable à conduire, accouplé à la boîte de vitesse à 8 rapports. L’agrément de conduite est à un très bon niveau. Il suffit d’accélérer et les rapports s’enchaînent sans qu’il n’y ait aucune rupture dans la poussée, la seule information que nous ayons c’est l’oscillation de l’aiguille du compte tours .

bmw-x2_face_avant.jpg

La voiture ayant une hauteur contenue à 1.53 m, alors que le X1 mesure 1.60 m, le centre de gravité est abaissé. Le X2 bénéficie de barres antiroulis renforcées et d’un tarage des suspensions plus ferme. Les roues montées en 19 pouces sont disponibles en 17 et 18 pouces plus économiques pour un usage en entreprise et plus confortables pour les passagers.

Nous aurions tendance à penser que ce genre de voiture sert surtout de faire valoir à son conducteur, certainement, mais pas uniquement, elle est douée de véritables qualités routières. Le châssis à n’en pas douter, mais aussi l’électronique qui n’est plus du tout intrusive maintiennent le nouveau X2 dans des niveaux de comportement proche d’une berline.

La direction qui est asservie à la vitesse nous a semblé lourde en tenu de cap sur autoroute, alors que dans un usage routier plus lent la direction devient plus légère et maniable. Le X2 atteint très rapidement 200 km/h mais au-delà, l’accélération se fait plus lente et fini par approcher lentement le 240 km/h compteur. En dehors des liaisons entre les grandes villes allemandes, cela ne constitue pas un inconvénient majeur.

bmw-x2_places_arriere.jpg

Les options d’info-divertissement font de votre X2 un prolongement de votre téléphone, avec la compatibilité Apple car play, la navigation, le téléphone, la musique, ou bien encore les outils de gestion de flotte etc. Elles se retrouvent affichées sur l’écran de votre voiture et peuvent être commandées par la commande vocale Siri

En bref :

Avec un objectif de vente aux entreprises de l’ordre de 20 %, la version « Business Design » procure un avantage client de 3.740 € de quoi satisfaire les plus férus de technologie dans votre entreprise Il faudra d’ailleurs passer du temps à lire la notice. BMW en s’éloignant de la logique du SUV pour se rapprocher de la berline donne aux amateurs de conduite active une belle auto à la mode… qui arrive à faire oublier son poids.

Antoine de Viveiros

bmw-x2_planche_de_bord.jpg

Reiner Hoeps  : « Nos électriques nous permettront de garder la clientèle des gros rouleurs » …

Lire la suite
edito

Il y a encore deux ans ,et depuis 50 ans, la Location longue durée avec les banques et les financières captives des constructeurs  nous tenaient un discours de métier : on avançait des arguments financiers factuels p…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...