Publié le 23 janvier 2015 | par Rédaction

Après des années de déclarations loufoques non suivies d’effets, il semble que la question des bornes de recharge pour véhicules électriques soit envisagée de manière plus sérieuse…..pour le moyen et le long terme ! Constructeurs automobile et fabricants de bornes sont prêts à répondre aux besoins.

La situation est-elle en train d’évoluer favorablement dans le domaine des bornes de recharge pour les véhicules électriques ?

La question mérite bien entendu d’être posée mais elle mérite surtout une réponse et crédible. L’automobile électrique, voire l’hybride rechargeable, ne pourra se développer qu’avec un maillage complet du territoire par des bornes de recharge. Dans ce domaine, les intentions sont intéressantes, mais les actes le sont plus encore pour sortir de la situation actuelle qui ressemble un peu à l’énigme de « la poule et de l’œuf ».

Elec_Zoe_Twizy_HD.jpg

Justement, l’on observe quelques frémissements intéressants propres à intéresser les utilisateurs de véhicules mais également les producteurs de véhicules et de bornes de recharge.

La loi de transition énergétique vise à créer les conditions de l’implantation de 7 millions de bornes de recharge. De quoi résoudre définitivement le problème mais….. à horizon 2030 !

Plus proche des préoccupations du moment, Emmanuel Macron, ministre de l’Economie a indiqué fin novembre lors de 3eme Conférence Environnementale qu’un opérateur privé était sur le point d’annoncer un plan d’installation de 16.000 bornes. Pour le moment, aucun opérateur ne s’est dévoilé, mais une telle nouvelle viendrait relayer, sur le court et moyen terme, des initiatives un peu isolées mais intéressantes, comme celle de Nissan et d’Auchan. Les deux entreprises vont implanter 130 points de recharge sur les parkings de l’enseigne de distribution. Il s’agit de bornes rapides DBT capables de recharger 80 % d’une batterie en 30 minutes.

Elles sont compatibles avec la plupart des véhicules électriques acceptant la recharge rapide et répondant au standard CHAdeMO. Dès janvier 2015, ces recharges seront payantes et accessibles avec une carte spécifique à ce réseau. Evidemment une telle initiative privée est coûteuse et ni une grande surface, ni un constructeur n’ont vocation à devenir distributeurs d’énergie.

En tous cas, l’ensemble de la chaîne de valeur se met en marche à l’image de DBT, le producteur de bornes qui vient de présenter un nouveau chargeur tri-standard au dernier Salon des Maires à Paris, fin novembre. Il est capable de recharger tous les véhicules du marché.

Cette borne s’adapte aux trois standards mondiaux, CHAdeMO, Combo et AC, et a déjà été installée à plus de 1500 exemplaires dans 33 pays du globe et accompagnent une grande partie des projets de déploiement de charge rapide. Le chargeur a déjà été exposé à Munich sur le stand de CHAdeMO au salon eCarTec en octobre 2014. Composée de trois câbles attachés -correspondant aux différents standards- la borne permet de délivrer une puissance en courant alternatif allant de 20 à 43 kW et de 20 à 44 kW en courant continu.

Elec_Borne_HD.jpg

Les chargeurs rapides seront également équipés de la nouvelle prise YAZAKI (connecteur courant continu CHV-04), la dernière prise CHAdeMO, dont la durabilité est exceptionnelle.

« Notre objectif est d’avoir 2000 chargeurs installés en Europe d’ici juin 2015 et nous travaillons aussi à une campagne de remise à niveau homogène de tous nos chargeurs déjà installés pour effectuer une mise à jour de tout notre parc de recharge, même sur nos générations 2012, 2013 et 2014. » souligne Hervé Borgoltz, le PDG de DBT-CEV. Cette filiale du groupe DBT conçoit, développe et fabrique une vaste gamme de stations de charge pour véhicules électriques.

Bertrand GAY

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...