Publié le 11 juillet 2008 | par Louis DAUBIN

audi_le_mans_moyen.jpg

2008 est une année charnière.
Sous la pression concomitante d’événements économiques, de réactions politiques et d’interprétations, à l’aveugle, des phénomènes de la nature, notre comportement de consommateur est en train de changer. C’est normal.

En automobile, le poste carburant devient prépondérant et les loueurs longue durée qui connaissent un début d’année un peu moins florissant, pour cause de ralentissement des achats automobiles, sont tous convaincus de la focalisation des entreprises sur le coût du gasoil.

Cette tendance ne sera pas événementielle. Les facteurs déclenchants étant trop nombreux, il est peu probable qu’un simple retournement du seul prix du baril de brut suffise à re-déclencher des choix en entreprise de véhicules gloutons et polluants.

Cette période est heureusement terminée en Europe de l’Ouest tout du moins. Car les Russes comme les Chinois qui ont vécu 70 ans d’enfer et de terreur socialiste ont un énorme besoin de liberté qui déclenche une soif, pour l’instant, inextinguible de consommer, gaspiller et de jouir de biens matériels demesurés, particulièrement dans le domaine automobile.

La pollution a, de fait, encore de beaux jours devant elle !

Pour nous, il est temps de revenir à plus d’intelligence de notre environnement. J’aimerais bien que les chefs d’entreprise donnent l’exemple en supprimant leurs attributs du ridicule polluant.

J’aime l’automobile, la performance, j’aime moins le comique de l’éco-citoyen qui roule en boîte automatique, pollution, en jantes larges et pneus taille basse, pollution, avec la climatisation branchée en permanence, pollution et encore en 4×4 ou monospace, re-pollution.

Et qui me parle de sa société éco-responsable, éco-citoyenne pour sauver la planète…

Nous devons donner l’exemple si nous voulons que nos collaborateurs acceptent.

Choisissons les voitures sur des critères efficients de Cx, de SCx, de poids, de performances.

Un indice : cherchez systématiquement la vitesse de pointe des voitures. Plus elle sera élevée, à cylindrée et puissance égale, meilleur sera le rendement énergétique de la voiture.
Choisissez toujours la voiture la plus rapide à puissance égale, c’est toujours la plus sobre et la plus propre.
louis daubin

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...