Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais > Citroën C3 PureTech Feel Business : Charmante !

Citroën C3 PureTech Feel Business : Charmante !

jeudi 19 janvier 2017, par Axel EKMAN

Pour Citroën, réussir la mutation de sa référence commerciale est un enjeu stratégique majeur. Avec une nouvelle C3 à la fois sexy et technologique, on peut s’attendre à un succès.


Elle adopte la face avant à deux étages d’optiques désormais caractéristique des modèles Citroën et emprunte à la C4 Cactus ses “airbumps” latéraux, le design linéaire de sa planche de bord et même ses poignées de porte intérieures, en poignée de valise !

Elle se pare de coloris et d’atours qui plairont au plus grand nombre et se décline également avec un pavillon peint dans une teinte différente (trois choix possibles). Côté ligne, fini l’arabesque qui caractérisait le dessin du pavillon : on entre de plain-pied dans le monde des petits crossovers avec une silhouette plus linéaire qui conserve cependant un goût pour les rondeurs. L’ensemble est plaisant à regarder, qui fait penser à un joli jouet bien dessiné, sans faute de goût.

C’est plus sobre dans l’habitacle (4 choix de finition), avec un espace truffé de rangements et une vraie boîte-à-gants. On appréciera l’absence d’une séparation centrale qui a pour effet de rendre sa liberté aux passagers avant.

Le bon gabarit

Plus longue et large que la précédente édition, la nouvelle C3 offre une bonne habitabilité aux 5 places qu’elle doit surtout à un empattement allongé de plus de 7 cm. Avec un coffre de 300 litres, elle dispose d’un volume de rangement dans la moyenne du segment. Confortable (les sièges sont plutôt réussis et la suspension adoucie), elle est également agréable à vivre et à conduire – on déplore seulement l’absence de poignées de maintien au pavillon !

En attendant la venue de ses blocs diesel (BlueHDi de 75 et 100 ch avec Stop & Start, produisant de 83 à 95 g selon les versions), Citroën proposait à l’essai les versions 82 et 110 ch du moteur essence PureTech, le petit 68 ch à 108 g de CO2 n’étant pas encore disponible. Parfaitement couplé à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports rapide, précise et bien étagée, le petit 82 ch s’avère vaillant en presque toutes circonstances. Idéal en ville, suffisamment vif pour les parcours interurbains, il est toutefois un peu juste pour les parcours autoroutiers.

C’est sur ce terrain que le 110 ch lui reprend la main (bien servi par la boîte automatique à 6 rapports), sans pour autant rendre vraiment plus de services dans les autres configurations routières. Silencieux tous les deux, leur couple est suffisamment lissé pour ne pas trop déranger des suspensions souples, privilégiant le confort. Pour cette raison, une conduite un peu vive révélera un tempérament sous-vireur.

Business à l’honneur

La part de vente aux entreprises étant jusqu’à présent de 30 % (dont 65 % en diesel), Citroën a bien entendu prévu de proposer au catalogue des formulation “Business” ajoutant des équipements aux finitions intermédiaire Feel (aide au stationnement arrière, Connect Box avec SOS Assistance panne et accident, Connect Nav avec reconnaissance vocale et infos trafic, climatisation auto, etc.) et haut de gamme Shine (caméra de recul, roue de secours, surveillance d’angle mort, etc.). Parallèlement, la nouvelle C3 est également proposée en version 2 places reconvertible, en essence 82 ch (105 g) et diesel 75 ch (83 g).

Mieux intégrée à son segment en termes d’équipements technologiques (l’alerte de franchissement de ligne, la détection de somnolence, la reconnaissance des panneaux de vitesse sont fournies de série sur toutes les finitions), cette C3 propose également en option (450 ou 270 € selon la finition) un équipement réellement utile en cas de sinistre grâce à la mémorisation d’une séquence vidéo frontale (180°) de 30” avant un choc, puis d’une minute après.

Axel Ekman


Résumé

Design réussi, équipements à niveau, tarifs maîtrisés : la nouvelle C3 a tous les atouts pour progresser dans son segment. Polyvalente, sa cure d’agrandissement bénéficie d’abord à l’habitabilité et aux rangements et l’on attend avec impatience de pouvoir essayer les moteurs HDi pour confirmer notre jugement positif.

Fiche Technique : Citroën C3 PureTech Feel Business
- Moteur : 3 cylindres Essence
- Puissance : 82 ch à 5750 tr/mn
- Couple : 118 Nm à 2750 tr/mn
- Vitesse maxi : 173 km/h
- Boîte : manuelle 5 rapports
- Consommation constatée : 5,6 l/100 km
- Émissions CO2 : 108 g/km
- TVS : 432 €
- Prix : 16 900 €

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80