Publié le 16 mai 2012 | par Louis DAUBIN

Les résultats du premier tour de l’élection présidentielle 2012 auront eu un mérite évident. Celui de renvoyer les faux écologistes et vrai intégristes dans leurs foyers.

laque_montagne.jpg

Avec 2% des voix on peut espérer voire apparaitre à l’avenir un parti des écologistes soucieux du bien de l’homme et moins de l’extermination de notre civilisation, de notre liberté de choix et de leurs ennemis de classe.

L’Ecologie est une science industrielle, technique, humaine, sociale.
La table ronde sur les véhicules électriques en est l’illustration et notre analyse délivrée par Jean Pierre Durand en addendum, à l’issue de notre compte rendu de l’événement, a le mérite de replacer le sujet à sa vraie place.

Pour vous entrepreneur il s’agit de vous assurer de la pertinence et de la cohérence à long terme du choix énergétique pour vos voitures. Le cout réel est essentiel. La fiscalité redoutable. par son manque de fiabilité dans le temps.

Par exemple, Certains Maires particulièrement naïfs, voire limite niais, pensaient benoitement que l’implantation d’éoliennes sur leur territoire feraient venir un tourisme « industriel » ! c’est évidemment le contraire qui s’est produit en faisant fuir les habitants et les investisseurs et en détruisant les valeurs immobilières des malheureux propriétaires grugés par l’implantation catastrophiques de ces monstres d’aciers parasites et improductifs.

En clair une voiture électrique ou hybride ne transformera pas votre entreprise en vedette du 19h régional de la 3. Pas plus qu’un SUV hybride ne vous transformera en Saint écolo aux yeux de vos voisins.

Et a terme il n’est pas exclu que les conflits apparaissent au sein de l’entreprise avec des reproches bien senti des syndicats sur la gabegie financière des choix énergétiques du PDG. Ou la pénibilité d’usage infligé aux salariés obligés d’user d’un véhicule a autonomie réduite. L’enfer est pave de bonnes intentions.

Le choix doit être expliqué, financé clairement et partagé par tous dans l’entreprise pour cause d’avantages en nature assez féroces pour le salarié.

A cette condition et d’ici 20 ans, on aurait 10% de nos voitures qui seraient muent par l’électricité. Sil nous reste des centrales nucléaires pour fournir de l’électricité à bas coût…

Louis Daubin

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...