Publié le 6 décembre 2021 | par Charles Daubin

Ford présente une version boostée de son SUV Mustang Mach-E. Avec ses 487 ch et ses 860 Nm de couple, cette déclinaison GT est-elle la digne héritière des muscle cars ? Début de réponse.

Alain Bashung chantait dans son tube Osez Joséphine, « Juste faire hennir les chevaux du plaisir ». Avec le Ford Mustang Mach-E GT, c’est plutôt faire taire les chevaux du plaisir. Car oui, cette Mustang d’un genre nouveau, « so 21ème siècle », diraient certains bien pensants ne voyant guère plus loin que leurs sabots, joue de la puissance, mais dans le plus grand silence. Il va falloir si faire. Si l’on ne peut plus faire hurler un bon V8 qui a fait de la Mustang, la vraie, un mythe, à quoi sert cette version GT ? Bonne question. Mais autre temps, autre mœurs, il va falloir probablement s’y faire. Nous sommes ici loin du muscle car. Quoique. Ford n’a pas appelé son SUV Mustang pour rien. Le constructeur a voulu que le conducteur retrouve certaines sensations, comme un train arrière très joueur. S’il fait l’erreur de mal doser la pression de son pied droit sur la pédale en sortie de virage, l’ESP le remettra violemment dans le droit chemin et lui rappellera vite la nature de l’engin qu’il a entre les mains. Une belle bête de 2 270 kg à vide dont le couple faramineux de 860 Nm déboule à hauteur de 70 % sur le train arrière.

Malgré son poids, le Mach-E GT qui bénéficie de la suspension adaptive MagneRdide, une suspension héritée de la Mustang thermique qui adapte l’amortisseur au mode de conduite et réagit en fonction de l’état du revêtement, s’avère relativement dynamique. Mais cela reste un SUV et la direction, un peu trop artificielle, se révèle peu informative. Quant au freinage, il se montra certes convainquant, mais la pédale servant également à regénérer la batterie, il est parfois assez difficile à doser.

Dans cette livrée GT, le Mach-E reçoit une batterie de 99 kWh, la même que celle de la version AWD Extended Range. Ford annonce une autonomie de 500 km, qui sera bien évidemment très difficile d’atteindre, d’autant plus si vous avez le pied en adéquation avec ce que vous attendez de ses 487 ch. Ces derniers sont bien là. Comme toute voiture électrique, ça pousse. Même très fort. Le 0 à 100 km/h est avalé en 4,4 s, une belle performance. Malheureusement, cela s’essouffle assez vite, car la vitesse maximale est limitée à 200 km/h. Même si cette valeur est purement symbolique eu égard à la législation, cela reste une belle frustration pour une voiture qui se veut être une GT pur sang. Autre temps, autre mœurs ?

Jacques Fresnay

Fiche technique :

  • Moteur : 2 moteurs électriques
  • Batterie / Capacité : Lithium-ion / 99 kWh
  • Puissance maxi : 487 ch
  • Couple maxi : 860 Nm
  • Vitesse maxi : 200 km/h
  • Autonomie : 500 km
  • Temps de recharge : 45 mn de 10 à 80 % sur borne 150 kW (DC)
  • Malus : 0 €
  • Prix : 77 490 €

Robert Breschkow : « Les gammes Seat et Cupra laissent un large choix aux clients » Robert Breschkow, dirige les marques Seat et Cupra sur le marché français depuis un peu plus d’un an, évoque les performances et le positio…

Lire la suite
edito

Voilà, c’est fait ! Nous rentrons d’un périple sur 48 h de 2000 kilomètres effectués entièrement avec des voitures 100% électriques. 9 constructeurs ont joué le jeu en nous confiant leurs meilleures voitures électriqu…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...