Publié le 4 novembre 2015 | par Rédaction

Depuis la révolution Internet, les contacts entre prospects, clients et constructeurs se sont profondément modifiés. Une mutation que Ford a décidé de piloter avec le concept FordStore.

Le Ford Store, c’est l’outil avec lequel la marque américaine compte bien combler une partie du fossé qui sépare la marque virtuelle telle que représentée sur Internet et la marque physique telle qu’elle existe par son réseau. L’objectif est clair : créer un continuum dans la perception qualitative de Ford et conforter le visiteur dans sa nouvelle façon de découvrir un produit et son environnement.

Pour cela, Ford a imaginé le FordStore, un lieu sensé se parcourir comme une page web, dans lequel le visiteur va retrouver une forme de logique différente de ce qu’il a connu dans une concession conventionnelle, un fil conducteur plus orienté sur l’usage du produit que sur le modèle lui-même. De même, les moyens techniques mis en œuvre pour l’informer vont directement s’inspirer des supports et des technologies numériques : tablette, écrans, réseaux sociaux sur mur digital.

Quelle logique ?

S’agirait-il seulement d’un effet de mode ? Être le premier généraliste à standardiser ce concept dans son réseau, dans l’espoir de gagner la course à la modernité ? Pas aussi simpliste. Ford a aussi pris le pari de réorganiser commercialement sa gamme par ce biais : l’espace est donc découpé en zones, chacune d’elles mettant en avant sa “vedette”. Ainsi la zone SUV (EcoSport, Kuga, Edge) côtoie la zone Performance (Fiesta et Focus ST, nouvelle Mustang, Focus RS…) et le spot Nouveauté, destiné à orienter la clientèle sur un nouveau produit ou une offre particulière.

Ford_Store_HD.jpg

Au centre de ces espaces trônent trois semelles circulaires coiffées d’un halo de lumière et flanquées d’un écran diffusant l’actualité du modèle-phare. Plus loin, on retrouve groupés les monospaces (zone Max Family), ou encore les véhicules utilitaires et commerciaux (Transit Center), et c’est un commercial dédié qui accueille les professionnels. Pour son nouveau haut de gamme Vignale, le FordStore réserve – en exclusivité – un accueil spécifique ; mobilier dessiné par les stylistes de la marque, table basse avec dalle numérique interactive, commercial spécialement affecté.

Autre exclusivité du FordStore, la commercialisation de la Ford Mustang, produit iconique de l’industrie automobile américaine. Voici donc le visiteur plongé dans un environnement qui lui rappelle, à l’évidence, ce qu’il a déjà découvert sur le site internet de la marque. Il peut ainsi percourir facilement – intuitivement – et à son rythme l’offre Ford dans toute son étendue, avant de se concentrer à loisir sur le modèle qui l’intéresse. Wifi gratuite, rafraîchissements, sièges et tables vont lui permettre de prendre le temps de la réflexion. Ce n’est que plus tard qu’un vendeur viendra détailler les conditions commerciales, proposer un essai routier et tenter de conclure une vente. Une façon plus “soft” d’aborder le chaland dans une époque où ce dernier exige d’être toujours mieux traité.

Axel Ekman

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...