Publié le 3 juillet 2017 | par Rédaction

Comme en 2014, les membres de l’assemblée générale du CNPA (Conseil National des Professions Automobiles) ont réélu Francis Bartholomé, le 29 juin dernier, en tant que Président du Directoire de l’association.

Francis Bartholomé reste donc président du CNPA après son premier mandat qui s’est déroulé de 2014 à 2017. Il sera épaulé par Pascal Brethomé, Vice-Président aux métiers, Didier Chabrier, Vice-Président aux territoires et Michèle Salvadoretti, Trésorière nationale.

Au cours de son second mandat, Francis Bartholomé s’est fixé comme priorités « d’appuyer et accompagner l’innovation, miser sur la solidarité au sein d’une filière socialement responsable, garantir l’indépendance de la filière et son rayonnement auprès des pouvoirs publics, positionner la filière comme tiers de confiance pour les consommateurs et développer la valeur ajoutée du service apporté pour atteindre 20 000 adhérents en 2020« .

bartholome_gd.png

Reiner Hoeps  : « Nos électriques nous permettront de garder la clientèle des gros rouleurs » …

Lire la suite
edito

Il y a encore deux ans ,et depuis 50 ans, la Location longue durée avec les banques et les financières captives des constructeurs  nous tenaient un discours de métier : on avançait des arguments financiers factuels p…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...