Publié le 3 novembre 2017 | par Rédaction

General Motors semble vouloir développer son département véhicules électrique. Le Groupe américain a en effet nommé Pamela Fletcher au poste de Vice-présidente monde du programme VE.

Pamela Fletcher prend du grade au sein de General Motors. Ingénieure en chef véhicules autonomes, électriques et nouvelles technologies au sein du groupe depuis 2012, cette dernière accède au poste de Vice-présidente monde du programme VE. Elle est rattachée à Doug Parks, vice-président en charge des programmes véhicules autonomes et électriques de General Motors.

Cette nomination rentre dans l’objectif du groupe automobile américain qui prévoit de lancer plus de 20 véhicules tout électrique, d’ici 2023.

Agée de 51 ans, Pamela Fletcher, diplômée de l’université de Kettering et de Wayne State a occupé les postes de Chief Engineer chez Chevrolet de 2008 à 2011, puis en 2012, ingénieure en chef des véhicules autonomes et électriques et des nouvelles technologies de General Motors.

pam-fletcher-gm-gd.jpg

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...