Publié le 13 novembre 2015 | par Rédaction

De la citadine à la berline, la gamme Hyundai restylée s’enrichit de nouveautés techniques qui vont modifier la perception de la marque. À condition, cependant, de ne pas négliger l’essentiel !

De la i20 à la i40, Hyundai propose des modèles partiellement redessinés, dotés de nouveaux moteurs, de transmissions inédites et de plus d’équipements, principalement liés à la sécurité. Une montée en puissance qui vise à rendre plus attractif encore le bon rapport qualité/prix/contenu de la marque coréenne.

i40SW_planche_de_bord.jpg

Pour autant, il ne faudrait pas négliger les fondamentaux que sont le confort routier, l’ambiance phonique ou le comportement dynamique ; car si elles sont généreuses en équipements, les i20, i30 et i40 ne sont pas exemptes de quelques défauts surprenants comme la sécheresse des suspensions – un travers remarqué sur les trois modèles –, les bruits directs (moteur) ou parasites (roulement, air) et, pour la i30, une tendance au sous-virage un peu trop marquée. Rien de rédhibitoire cependant, la somme des atouts compensant ces bémols.

Mise à jour réussie

Joliment dessinée, la i40, par exemple, reçoit une nouvelle transmission automatique à double embrayage et sept rapports efficace et confortable, qui couplée à la gestion des amortisseurs arrière et de la traction (ATCC), permet d’adapter son style de conduite aux circonstances routières. Sous le capot, deux versions d’un même diesel entrent en concurrence. La première, proposée en BVM et développant 115 ch, a pour elle une performance carbone contenue (110 gr), mais se montrera sans doute rapidement à court d’arguments étant donné le poids (près de 1,7 tonne).

i40SW_coffre.jpg

On lui préfère naturellement le 1,7l de 141 ch qui, aidé par un couple généreux, permet une conduite détendue et performante. On apprécie tout particulièrement – sur la version BVA – le sélecteur de profils (éco/normal/sport) qui s’avère franchement différenciant et impacte favorablement la moyenne de consommation de carburant. Côté habitabilité, les cotes de cette nouvelle i40 établissent un compromis intéressant entre habitabilité générale, espace aux jambes et volume de coffre (525 litres en version berline, jusqu’à 1720 litres pour la SW banquette arrière rabattue).

Les équipements de confort (hayon mains-libres, navigation sur écran 7” avec visualisation 3D…) et de sécurité (reconnaissance de la signalisation, éclairage intelligent…) sont plus nombreux qu’auparavant, ce qui contribue à expliquer une tarification à la hausse. Reste qu’en revisitant sa gamme, Hyundai parvient à mettre l’ensemble de son offre au niveau du marché – voire un peu au-dessus.

i40SW_arriere.jpg

Axel Ekman

Fiche Technique :
Moteur : 4 cylindres 1,7 l diesel
Puissance : 141 ch à 4000 tr/mn
Couple : 340 Nm de 1750 à 2500 tr/mn
Vitesse maxi : 190 km/h
Boîte : DCT séquentielle à 7 rapports
Consommation : 5,0 l/100 km
Émissions CO2 : 129 g/km
TVS : 709,50 €
Prix : 36 350 €

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...