Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Interview > Carlos Montenegro, Dir. ventes Entreprises d’Infiniti Europe

Carlos Montenegro, Dir. ventes Entreprises d’Infiniti Europe

mercredi 23 octobre 2013, par Bertrand GAY, Louis DAUBIN

Avec la Q50 et son moteur diesel 2.2 de 170 ch, Infiniti lance sa première voiture à volumes pour l’Europe. La marque prépare également le lancement de sa berline du segment C, la Q30.


-  Kilomètres Entreprise : Quelles sont les perspectives pour Infiniti en Europe ?
- Carlos Montenegro : Notre nouvelle berline Q50 constitue la première marché du renouvellement de la gamme. La Q50 se place face à l’Audi A4, la BMW Série 3, la Mercedes Classe C, mais également la Peugeot 508 et la Volkswagen Passat. Mais la Q50 s’approche également du segment supérieur en étant 10 cm plus courte qu’une BMW Série 5. En habitabilité, notre Q50 est la meilleure du segment D. Avec le moteur diesel 2.2 de 170 ch nous sommes à 115 g/km de CO2 avec la boîte mécanique. Cette Q50 sera notre premier véhicule à volumes.
Nous avons l’objectif d’être l’une des quatre premières marques Premium dans le monde.

Infiniti Q50

- KMS : Quels sont vos objectifs avec cette voiture ?
- C.M. : Nous ne pouvons pas donner d’objectifs chiffrés. Nous sommes encore dans une phase de croissance et de notoriété. Les volumes viendront naturellement ensuite. Nous avons déjà une centaine de pré-commandes en France pour la Q50. Ensuite, nous aurons un véhicule pour le segment C Premium, segment sur lequel la croissance est la plus forte. Cette Q30, nous permettra d’attirer les jeunes qui cherchent du Premium. Par ailleurs, nous poursuivons l’extension de notre réseau, avec deux installations récentes à Bordeaux et Toulouse ainsi que la réorganisation de notre couverture à Paris.

-  KMS : Et sur le marché des entreprises ?
- C.M. : Il va s’ouvrir avec l’arrivée de nos nouveaux véhicules. Le nombre d’entreprises intéressées par Infiniti va croître fortement. Le client d’une Q50 a entre 40 et 45 ans, il est à la tête d’une famille et vient d’une marque Premium. Le marché des entreprises représente 68 % des volumes du segment D. De plus, avec la Q50, nous pouvons faire un peu de location courte durée, ce qui nous permet de développer l’activité véhicules d’occcasion. Les réseaux demandent des véhicules d’occasion et noue en manquons. Ce sont des clients qu’il faut satisfaire et nous allons alimenter ce segment avec des véhicules de moins d’un an.

Carlos Montenegro

-  KMS : Avec quels échos chez les loueurs longue durée ?
- C.M. : Sur la Q50, nous avons une valeur résiduelle comprise entre 45 et 48 % pour une durée de trois ans avec 60.000 kms. Nous sommes au même niveau que nos compétiteurs. En France, nous travaillons avec RCI Banque, en Italie avec Arval et en Allemagne avec Santander. En France, le loyer typique d’une Q50 sera compris entre 480 et 600 euros

-  KMS : Et la Q30 ?
- C.M. : Il est un peu tôt pour vous donner des détails, mais je peux vous dire que la Q30 sera produite à Sunderland sur la plate-forme MFA de Daimler grâce à notre coopération. La Q30 disposera de moteurs petits et économiques importants pour le marché européen. Nous aurons également des moteurs essence très efficaces.

Propos recueillis par Louis Daubin et Bertrand Gay

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80