Publié le 3 juin 2016 | par Rédaction

En progression de 23 % l’an passé, les ventes de la marque Jaguar ont surtout été marquées par une croissance de +233 % des immatriculations auprès des entreprises en France.

Une croissance forte obtenue grâce au lancement en 2014 de la berline XE sur le terrain de chasse des Audi A4, Mercedes Classe C et BMW Série 3. Avec 1 500 ventes réalisées auprès de la clientèle des entreprises, ce modèle a multiplié par trois ses immatriculations l’an passé et s’est ouvert le parc automobile de groupes tels que Cisco, KPMG, Deloitte, Airbus, LVMH ou encore Barclays.

Jaguar_XE_ilu.jpg

Land Rover, l’autre composante du constructeur, ne s’est pas non plus reposée sur ses lauriers. Cette marque a commercialisé 12 150 modèles en France l’an passé ; soit une progression de 42 % due notamment au nouveau Discovery Sport. Surtout celle-ci a enregistré une croissance de + 38 % de ses ventes auprès des entreprises avec 4 628 immatriculations.

Et pour enfoncer le clou, Jaguar Land Rover vient de commercialiser le F-Pace, un SUV de luxe particulièrement attendu dont 45 % des ventes seront réalisées auprès des entreprises. Celui-ci est proposé en LLD au loyer mensuel de 599 € pour la version 2.0 180 ch 4×2 (129 g/km de CO2). Jaguar développe également de nouveaux services adaptés à cette clientèle.

La marque anglaise propose déjà Jaguar Care, une garantie de 3 ans, kilométrage illimité qui intègre le coût d’entretien du véhicule dans le prix du véhicule. Et désormais, elle ajoute une solution de conciergerie baptisée Jaguar Care Pro, laquelle offre gratuitement en Ile-de-France et pour ses clients grands comptes « protocolés », trois convoyages gratuits. « Une façon d’apporter une solution à la clientèle des cadres dirigeants, lesquels, explique Boris Virfeu, directeur des ventes Corporate de Jaguar, ont une gestion de leur temps délicate et n’ont pas le temps d’amener leur véhicule en concession pour les opérations de maintenance ».

Ce service de convoyage développé avec la firme de conciergerie CEO concerne les opérations d’entretien courant, les actions qualité constructeur et les interventions en cas de pannes non immobilisantes. En option, ce service peut également prendre en charge le convoyage du véhicule pour le changement de pneumatiques, les bris de glace, la carrosserie et la pose d’accessoires.

Reiner Hoeps  : « Nos électriques nous permettront de garder la clientèle des gros rouleurs » …

Lire la suite
edito

Il y a encore deux ans ,et depuis 50 ans, la Location longue durée avec les banques et les financières captives des constructeurs  nous tenaient un discours de métier : on avançait des arguments financiers factuels p…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...