Publié le 22 mars 2017 | par Louis DAUBIN

Cette année, la loi de finances pour votre poste automobile occupe 24 pages de ce numéro. La pagination de ce dossier a augmenté de 20% pour 2017. C’est le minimum que nous puissions faire, et nous vous conseillons vivement de lire ce dossier en entier. Nous l’avons rendu aussi agréable, précis et ludique à lire que possible.

C’est la première fois en 14 années de parution que nous en augmentons la pagination. Mais il y a urgence à bien vous informer.
Vous êtes soumis à un bombardement d’informations dont la véracité laisse souvent la place à l’émotion de l’instant. « L’affaire Fillon » en est le singulier révélateur : peu de journalisme pour beaucoup de rumeurs. Il en va de même pour le débat fiscal et financier entre le gas oïl et l’essence.

On commence par décréter un bilan assassin de 46 000 morts pour les voitures fonctionnant au Diesel dans Paris, pour l’émotion… Puis on réagit en urgence médiatique en prédisant l’interdiction du Gas oïl. Enfin on veut parer l’essence de toutes les vertus écologiques et l’hybride rechargeable comme la solution miracle pour votre parc qui roule en moyenne 40 000 kilomètres par an par véhicule.
« Je ne critique pas le coté farce » comme l’écrivait Michel Audiard. Mais cela ressemble beaucoup à de l’intox. De la plus grossière façon.

Mais, » gouverner c’est prévoir » disait Emile de Girardin. On ne peut ignorer la puissance partagée de la pensée unique. Aussi la lecture de ce dossier vous prémunira contre toute réaction de panique mais vous ouvrira les perspectives lucides sur l’évolution logique de la valeur de vos investissements automobiles. Il s’agit du second poste de dépenses et de charges après les salaires de vos collaborateurs. Consultez votre concessionnaire, votre banquier et votre loueur. Ils ont la tête froide.

Nous vous fournirons chaque mois des informations sur l’évolution programmée de la règlementation automobile : nouvelle Normes WLTP remplaçant les NEDC, obligation des FAP sur les moteurs essence à venir, fiscalité du CO2 plus contraignante à l’avenir et fiscalité des » HC » (hydrocarbures imbrulés) en devenir.

Car après le Diesel, ce sera au tour du moteur essence de devenir « un monstre très méchant qui tue les gentils piétons et fait des trous dans les nuages ».

Le côté positif va être pour vous la ré-orientation de votre parc automobile vers des voitures plus sobres, plus fines, plus agréables à conduire. Les plus gros SUV et Cross over vivent probablement leurs dernières années dans les entreprises. Une époque s’achève. Mais les constructeurs vont vous proposer de merveilleuses autos pour les remplacer. Les bureaux d’études nous offriront l’opportunité de récompenser chaque année les meilleures voitures « Business » de l’année !

Louis Daubin

Reiner Hoeps  : « Nos électriques nous permettront de garder la clientèle des gros rouleurs » …

Lire la suite
edito

Il y a encore deux ans ,et depuis 50 ans, la Location longue durée avec les banques et les financières captives des constructeurs  nous tenaient un discours de métier : on avançait des arguments financiers factuels p…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...