Publié le 3 novembre 2017 | par Rédaction

Le gouvernement vient de publier un rapport officiel détaillant l’attribution de 920 millions d’euros récupérés grâce aux radars automatiques, en 2016. Les données sont intéressantes.

Mais comment est dépensé l’argent récolté par les radars automatiques ? Devant un mécontentent de plus en plus fort de la part des automobilistes, le gouvernement a souhaité répondre en publiant un rapport officiel. Les 920 millions d’euros générés en 2016 par les amendes sont dirigés pour 75 millions vers le désendettement de l’Etat, 351,5 millions vers l’Agence de financement des infrastructures de transports de France (AFITF), 254,7 millions pour les collectivités et 239 millions pour la Délégation à la Sécurité routière (DSR).

Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, a réagi : « Ce premier rapport officiel, qui sera publié chaque année en annexe du projet de loi de finances, témoigne du désir de transparence pour répondre aux détracteurs de la sécurité routière : on entendait que les radars c’était des pompes à fric, des recettes fiscales pour l’État ».

radar-automatique_gd.jpg

Robert Breschkow : « Les gammes Seat et Cupra laissent un large choix aux clients » Robert Breschkow, dirige les marques Seat et Cupra sur le marché français depuis un peu plus d’un an, évoque les performances et le positio…

Lire la suite
edito

Voilà, c’est fait ! Nous rentrons d’un périple sur 48 h de 2000 kilomètres effectués entièrement avec des voitures 100% électriques. 9 constructeurs ont joué le jeu en nous confiant leurs meilleures voitures électriqu…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...