Publié le 16 juillet 2018 | par Louis DAUBIN

Notre premier ministre, Monsieur Edouard Philippe, a tenu à marquer son engagement dans la lutte contre la mortalité routière. Il l’a fait de la façon la plus simple en décidant d’abaisser la vitesse limite autorisée sur route de 90 à 80 km/h. En théorie basique il est facile de se dire que l’on devrait moins avoir de morts en allant moins vite.

Le progrès voudrait que l’on passe assez rapidement de 80 à 70 km/h puis, pour le gouvernement suivant de 70 à 60 km/h sur route…Ainsi de suite jusqu’à l’arrêt total de la circulation pour le bonheur des masses populaires routières.

Simplement, les chiffres dont dispose le premier ministre sont faux. Notre confrère « le Point » l’a démontré. Les « lobbies financiers » du radar sont très puissants auprès du gouvernement et ils n’hésitent pas à « encourager » les associations les plus émotionnelles et haineuses de la liberté de circulation très écoutées par les media politiquement correct et par le politique totalement isolé des vrais sources de savoir. La sécurité routière est une science exacte. Pas un « truc au feeling » que l’on oriente à l’émotion.

Les chiffres de distance de freinage répétés à longueur de journée par la prévention routière dans sa dernière campagne de publicité sont totalement et honteusement faux. Les distances de freinage annoncées avec le sérieux professoral et moraliste qui caractérisent les imposteurs sont celles d’une petite voiture des années 50, au siècle dernier ! Rien à voir avec la réalité technique et technologique d’aujourd’hui.

Les constructeurs automobiles sont coupables de lâcheté en n’osant pas contredire le politique lorsqu’il est trompé par un lobby financier motivé par l’unique racket radar. Tout cela va coûter cher en vie humaine avec plus de morts sur la route pour cause de manœuvre de dépassements sur route dont le risque mortel va considérablement s’aggraver, d’une somnolence qui va détruire la vigilance au volant, d’un risque accrue de collisions en chaînes…Tout cela va coûter très cher à la collectivité et à l’économie. Le 80 km/h c’est un drame humain. Mais heureusement la « com. » est déjà prêt pour nous annoncer que ce sera un succès.

Louis Daubin

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...