Publié le 29 mai 2017 | par Rédaction

Le Dieselgate débuté par l’affaire Volkswagen en 2015 se révèle être une véritable boîte de Pandore. C’est au tour du groupe Fiat-Chrysler d’être suspecté de manœuvres frauduleuses.

Le département de la justice américaine vient d’annoncer qu’elle lançait des poursuites judiciaires à l’encontre de Fiat-Chrysler (groupe FCA) pour avoir installé sans autorisation des logiciels afin de fausser le niveau réel des émissions polluantes de ses modèles diesel.

fca_gd-2.jpg

104 000 véhicules produits entre 2014 et 2016 seraient concernés. Le groupe et plus particulièrement FCA US, encourt des pénalités civiles allant jusqu’à 4,6 milliards de dollars d’amende.

Reiner Hoeps  : « Nos électriques nous permettront de garder la clientèle des gros rouleurs » …

Lire la suite
edito

Il y a encore deux ans ,et depuis 50 ans, la Location longue durée avec les banques et les financières captives des constructeurs  nous tenaient un discours de métier : on avançait des arguments financiers factuels p…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...