Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais > Mercedes CLA 220 CDI Inspiration : l’Etoile Branchée...

Mercedes CLA 220 CDI Inspiration : l’Etoile Branchée...

jeudi 13 juin 2013, par Bertrand GAY

Avec le coupé quatre portes CLA, Mercedes vise une nouvelle clientèle. Pour y arriver, la marque mise sur un style attractif sous lequel l’on retrouve certains fondamentaux de l’Etoile, éléments technologiques en tête.


La CLA est une Mercedes bien singulière : avec son look de mini-CLS, elle est plus chère qu’une Classe C mais repose sur la nouvelle architecture technique à traction avant des Classe A et B. Et une mission importante repose sur ses épaules ; rajeunir la clientèle et dynamiser l’image de Mercedes sur le marché français.

Au premier abord, la CLA est spectaculaire. Ses proportions et ses lignes dynamiques lui apportent un style sportif. A côté de la CLA, une Classe C et une Classe E apparaissent bien traditionnelles. Et c’est bien l’objectif de Mercedes. Le CLA est un coupé quatre portes aux lignes alternant surfaces concaves et convexes. Notons également le capot moteur disposant de deux bossages. Bref, la CLA en impose et elle se démarque des berlines Classe C. Et c’est tant mieux car ces deux voitures sont de gabarits très proches. La CLA est même un peu plus longue, 4,64 m au total, que la Classe C.

CLA dynamique

Mais réduire la CLA à un style, aussi percutant soit-il, serait en oublier la dimension technique. Cela commence par l’aérodynamique de la CLA que Mercedes a particulièrement soigné. Sa valeur de Cx est de 0,23, un record mondial. Le maître-couple s’établit à 0,51 m2, ce qui permet à la CLA de proposer une des meilleures consommations sur autoroute du marché. Sa valeur est même de 0,49 m2 pour la CLA 180 BlueEfficiency Edition qui sera commercialisée en juin.

La technologie s’exprime également par sa boîte double embrayage à sept rapports, une exclusivité dans ce segment mais également son train arrière multibras. Tout comme le radar avec action automatique sur les freins dès 7 km/h ou le système de régulation de distance et de vitesse. Disponibles en option ou dans des packs, il va sans dire…..

UNE SÉCURITÉ ACTIVE SANS CONCESSIONS

Dans l’habitacle, les places avant sont suffisamment accueillantes devant une planche de bord fort similaire à celle de la Classe A. La CLA 220 CDI dont nous disposions pour cet essai était équipée de la boîte sept vitesses à double embrayage commandée par un petit levier de vitesses situé derrière le volant à droite, comme sur les grandes Mercedes. Mais c’est à l’arrière que cela se gâte.

CLA Planche de Bord

Les grands gabarits devront glisser leur torse entre l’assise de la banquette et le toit et n’en bougeront plus. Les faibles surfaces vitrées et les montants C très étirés vers l’avant appuient cette impression de confinement. Bref, cette CLA ne sera jamais un taxi, comme peuvent l’être les C et E. Fidèle à sa grande sœur, la CLS, la CLA est donc bien un coupé à quatre portes avec les limitations que cela engendre.

De façon générale, cette CLA est assez peu habitable en largeur et en longueur intérieures, ce qui est surprenant pour une traction avant à moteur transversal, une architecture pourtant réputée pour son bon rapport entre l’habitabilité et la longueur. Néanmoins, le coffre est suffisamment vaste avec 470 dm3

Face aux passagers avant, la planche de bord affirme sa sportivité avec des bouches d’aération circulaires rappelant celles de la SLS. L’écran du système de navigation est implanté sur un petit support juste au-dessus des bouches de ventilation du centre de la planche de bord. Le large bandeau en plastique gros façon aluminium qui s’étend sur la partie droite de la planche donne une impression de qualité acceptable sans plus. Débarrassée du levier de vitesses, la console centrale comprend deux rangements fermés par des petites trappes. Quand celles-ci sont fermées, il est également possible d’y poser un objet comme un téléphone par exemple.

Comment tout cela se comporte sur la route ? L’ensemble est facile à mener à toutes les allures, en dépit de son architecture à traction avant. Les grandes courbes sont avalées avec précision, tout juste constations-nous un léger caractère sous-vireur dans les passages serrés, mais sans que la direction ne durcisse trop. Le freinage n’appelle aucune critique tant en distance qu’en contrôle de la stabilité.

Dans la livrée de base Inspiration, avec ses roues de 16 pouces et sa suspension standard, le confort est très bon, tout particulièrement aux places avant. Côté boîte de vitesses, grâce au double embrayage, les sept rapports s’égrènent sans secousses, mais sans proposer le ouaté d’une bonne boîte à convertisseur, indisponible et qui serait bien plus gourmande en carburant. En ce qui concerne les performances, la CLA 220 CDI et son moteur de 170 ch seront suffisant sans être trop démonstratifs.

La consommation moyenne de notre essai est de 6,8 l/100 km, loin des 4,2 l/100 relevés selon la norme. Les impressions de conduite sont donc en léger retrait par rapport au style du CLA.

CLA vue arriere

Pour les performances chiffrées théoriques, la CLA 220 CDI ne se démarque guère de la Classe C correspondante : 230 km/h contre 231 km/h pour la C 220 CDI à boîte automatique, même écart minime en faveur de la C pour le 0 à 100 km/h. Il n’y a que sur les consommations, 4,2 l/100 contre 4,8 l/100 km, que la CLA prend l’avantage.

Avec la finition Inspiration, la CLA 220 CDI est proposée à 37.500 euros. Pour moins de 1.400 euros de plus, l’on dispose d’une Classe C qui, elle, est une vraie Mercedes. Le choix est clair entre une Classe C qui s’adresse aux clients habituels de la marque et une CLA, plus exubérante, plus voyante, qui entend capter une nouvelle clientèle plus jeune et plus dynamique. La finition Inspiration comprend, outre le nécessaire – ESP, climatisation, rétroviseurs chauffants – une caméra de recul, un détecteur de pluie et une connexion Bluetooth pour le téléphone.

La finition suivante, Sensation, apporte la navigation, des roues de 18 pouces qui dégradent le confort et la climatisation bi-zone automatique. Ensuite, par le jeu des packs et des options, les possibilités de personnalisation sont presque infinies, mais la facture grimpe rapidement.
Au final, la CLA offre plus que la simple apparence. Même en traction avant, les éléments techniques typiques d’une Mercedes répondent bien présent, sans oublier l’Etoile dans la calandre. Tout cela avec des émissions de CO2 bien maîtrisées à 109 g/km pour cette 220 CDI.

Bertrand Gay


En Chiffres...

- Modèle : Mercedes CLA 220 CDI Inspiration
- Puissance : 170 ch à partir de 3.400 tr/mn
- Couple : 350 Nm à 1.400 tr/mn
- Vitesse maxi : 230 km/h
- Accélérations : 0 à 100 km/h en 8,2 secondes
- Conso mixte normalisée : 4,2 l/100 km
- CO2 / TVS : 109 g/km / 436 euros
- Prix : 37.500 euros

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80