Publié le 12 novembre 2007 | par Rédaction

Renault lance un pari osé: sa nouvelle Laguna dans le top 3 de la qualité, avec les allemandes et les japonaises !

Le pari a fait sourire la presse allemande : la nouvelle Laguna III gravira l’une des trois marches du podium de la qualité, derrière les allemandes Mercedes et BMW ? “Si vous arrivez au top 4 derrière Audi, ce sera déjà pas mal” s’est gaussée la presse Outre-Rhin. Si l’on reste fondamentalement attaché à la réputation de piètre qualité des Laguna 2, il est vrai que le challenge a de quoi faire ricaner. Contre les imbéciles qui ne changent pas d’avis, Renault avance un argument choc : la Laguna III sera garantie… trois ans ou 150 000 km. Dès lors, difficile de ne pas prendre au sérieux ce pari de qualité. Sur la Laguna III, ce qui ne se passe pas à l’extérieur se passe à l’intérieur. À l’image des marques japonaises, Renault a repris l’enveloppe et y a apporté quelques modifications… légères. La ligne est banale, mais dotée d’un bon Cx de 0,29 et un profane aura du mal à faire la différence entre l’ancienne et la nouvelle. Rien de vraiment marquant en terme de design. La voiture a néanmoins grandi de 9 cm en longueur et de 3 cm en largeur. Côté embonpoint, la Laguna possède 97 kg d’éléments techniques en plus, mais la voiture a été allégée de 112 kg en tout. Au final, elle pèse donc 15 kg de moins tout en étant plus silencieuse que la précédente version. En mesure, on en arrive à la taille du segment haut de gamme d’il y a quelques années. QUELS CHANGEMENTS OFFRENT CETTE LAGUNA III ? Cette garantie de trois ans et/ou 150 000 km est une première qui va faire grincer des dents nombre de constructeurs. Il faut dire que le pari est osé et Renault revient de loin en matière de qualité. Les réputations se font plus vite qu’elles ne se défont et cette Laguna pourrait définitivement débarrasser Renault de cette image de qualité incertaine… à condition de remporter le pari. Comme dans un mariage, les douces promesses sont… douces à entendre. Renault a trois ans pour prouver la réalité de son engagement. La rédaction de Kilomètres Entreprise ne manquera pas de pister le moindre défaut, pendant ces 1095 jours de garantie ou 150 000 km ! Indéniablement, la Laguna, depuis son lancement en 1994, est un succès. Il s‘en est vendu plus de 2,3 millions. Cette Laguna III vise d’abord les ventes aux entreprises avec 60 % en répartition vers ce secteur. En misant tout sur la qualité et la fiabilité, Renault vise en entreprise à obtenir des valeurs résiduelles élevées, ce qui est un argument non négligeable pour les gestionnaires de parc et les chefs d’entreprise. Du côté de la sécurité active et passive, la familiale au Losange offrira un dispositif exclusif pour amortir les chocs latéraux : un double airbag latéral de nouvelle génération (thorax + bassin) à double chambre et double pression et de deux capteurs implantés dans la porte avant et dans le pied milieu. Concrètement, un algorithme spécifique adapte le délai de traitement à la violence du choc. Sur le plan pratique, le frein de parking assisté et la carte mains-libres de seconde génération font partie des apports technologiques. La version break propose également un système qui permet un passage en configuration “plancher plat” via une simple pression sur un bouton. NOTRE TEST Nous avons pris en main la voiture sur les petites routes des environs de Salzbourg en Autriche. Pour ce premier contact, le bilan est sans appel : la tenue de route est excellente et l’on constate une absence totale de roulis. Plutôt sécurisant. La conduite est très facile et très rassurante. Petit bémol néanmoins : l’ESP est excessivement sensible en conduite rapide. En revanche, nous avons testé la voiture avec des sièges “sport”, certes esthétiques mais très désagréables en assise comme en dorsal. Rapidement secoué par ces sièges (associé à mon essai routier intensif), mon passager eut envie de me tourner le dos. De mon côté, le mien était bien endolori. La faute est d’autant plus inexcusable qu’à suspension ferme et efficace, il se trouve une solution simple pour compenser la dureté : des sièges confortables. Presque une lapalissade automobile ! Renault nous a habitués à tellement mieux sur ce plan. Gageons que ce choix est volontaire et que sa justification est purement psychologique : “Si c’est dur et raide, c’est que c’est solide comme une allemande ?” Si c’est le cas, Renault peut grimper sur le podium des rares défauts des voitures allemandes ! Côté confort auditif, Renault se rattrape avec une isolation phonique renforcée de haut niveau entre le compartiment moteur et l’habitacle, ce qui s’avèrera réellement appréciable pour nos lecteurs gros dévoreurs de kilomètres. Illustrant le principe du “downsizing moteur” (concept qui consiste à abaisser la taille du moteur de la précédente génération tout en maintenant les performances, voire en les augmentant) celui de la Laguna III propose un moteur 1.5 dCi très agréable et étonnement efficace, développant une puissance de 110 chevaux. Nous avons essayé aussi le 2.0 dCi 150 chevaux qui, d’après nous, manque un peu de souplesse à bas régime, dans les 1000 à 2000 tours et ne se distingue que peu du bon 1,5 dCi. Côté usage, la nouvelle Laguna 2.0 dCi 150 ch, dotée d’une boîte six vitesses manuelles, annonce ne consommer que 6 litres/100 km. En usage professionnel, on pourra tabler sur un 8 litres/100, somme toute raisonnable. De nouvelles motorisations bio ou hybrides sont à venir. Elles seront exonérées de TVS et amortissables sur un an. Enfin, un nouveau dCi 3.0 couplé à une seule boîte automatique verra le jour, ainsi qu’une version 4 roues directrices. La Laguna III est a priori un bon produit (nous aurons l’occasion de vérifier si l’argument qualité-fiabilité tient aussi bien la route que la voiture elle-même) mais souffre tout de même de quelques petits défauts. EN CHIFFRES: Equipement: 1,5 DCI Authentique Puissance: 110 ch Conso.Moyenne: 5,1 l Urbaine: 6,1 l Non Urbaine: 4,6 l Emissions C02 (Cycle mixte): 130 g/km TVS: 650 € Prix TTC: 23 500 € François Nénin-Darrodes

Documents joints

Reiner Hoeps  : « Nos électriques nous permettront de garder la clientèle des gros rouleurs » …

Lire la suite
edito

Il y a encore deux ans ,et depuis 50 ans, la Location longue durée avec les banques et les financières captives des constructeurs  nous tenaient un discours de métier : on avançait des arguments financiers factuels p…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...