Publié le 22 décembre 2016 | par Rédaction

Seule carrosserie alternative de la Mégane proposée en France, la nouvelle version Estate brille par son habitabilité et l’aménagement de son coffre. En version dCi 110 EDC, elle fait preuve de douceur et surtout d’un appétit maîtrisé.

Alors que les marchés du sud auront droit à une berline 4 portes joliment dessinée, les Français n’auront désormais le choix qu’entre deux carrosseries de Mégane : la berline cinq portes bien connue et le tout nouveau break baptisée une fois encore Estate. Malgré l’existence du Kadjar, Renault ne pouvait s’en passer, ce type de carrosserie progressant nettement sur le marché hexagonal et européen.

Renault_laterale.jpg

La nouvelle génération de Mégane Estate adopte un empattement allongé de 4 cm par rapport à la berline. Au total, sa longueur augmente de 27 cm pour atteindre 4,63 m. Voilà qui profite aux passagers arrière, particulièrement bien traités. Ils sont plus confortablement installés que dans la berline grâce à une banquette au dossier plus incliné et aux assises et dossiers généreusement creusés. L’espace aux genoux et à la tête permet d’accueillir sans peine deux adultes d’1,80 m.

Un volume de coffre dans la bonne moyenne

Renault_ecran_central.jpg

Le coffre se montre lui-même très correctement aménagé. Son volume varie de 521 dm3 à 1.504 dm3 en fonction de la position de la banquette. Celle-ci ne se rabat pas en plancher plat mais on note deux tirettes placées de chaque côté du hayon qui permettent de rabattre les dossiers. On trouve sous le plancher un rangement permettant de loger le cache bagage. A partir des finitions Business, on peut même rabattre le siège passager pour obtenir une longueur de chargement annoncée de 2,70 m.

Nous avons choisi d’essayer une version équipée du 1.5 dCi 110 bien connu, couplé à une transmission EDC remaniée pour obtenir des émissions de CO2 de 95 g/km égales à celles de la version à boîte manuelle. Très vigoureux en dessous de 110 km/h, la version Euro 6 du dCi se montre toujours aussi convaincante. Il n’y a guère que sur autoroute que ses relances apparaissent un peu plus laborieuses.

Renault_coffre.jpg

Quant à la boîte EDC, elle se révèle comme toujours assez douce mais pas très rapide. Pour le reste, le break reprend les qualités dynamiques de la berline. A la fois confortable et précise, la Mégane propose sans aucun doute le compromis routier le plus abouti de la gamme Renault.

Dans cette version dCi 110, la Mégane Estate fait preuve d’une homogénéité remarquable. Il fallait au moins ça pour revenir au sommet d’une catégorie particulièrement disputée !

Renault_arriere.jpg


Fiche Technique :

Moteur : 4 cylindres en ligne Diesel
Cylindrée : 1461 cm3
Puissance : 110 ch à 4 000 tr/min
Couple : 250 Nm à 1 750 tr/min
Vitesse Maxi : 187 km/h
Consommation : 3,7 l/100 km
Emissions de CO2 : 95 g/km
TVS : 190 € par an
Prix : 28 200€

Reiner Hoeps  : « Nos électriques nous permettront de garder la clientèle des gros rouleurs » …

Lire la suite
edito

Il y a encore deux ans ,et depuis 50 ans, la Location longue durée avec les banques et les financières captives des constructeurs  nous tenaient un discours de métier : on avançait des arguments financiers factuels p…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...