Publié le 5 février 2018 | par Rédaction

Partageant à peu près tout avec ses cousines du groupe Volkswagen, la Seat Arona revendique pourtant une personnalité originale qui devrait la placer en tête des ventes du constructeur catalan.

Profitant de la nouvelle plateforme mise au point par Volkswagen pour ses compactes, la Seat Arona affiche de grandes ambitions commerciales en visant la plus haute marche du podium des ventes chez Seat. De fait, elle bénéficiera sans doute de l’essor extraordinaire du segment des SUV et Crossover qui a réalisé un bond de 700 % en six ans pour arriver à 1,3 million d’unités en 2016.

seat_arona_033h.jpg

L’Arona repose sur une plateforme bien née qui a déjà prouvé ses qualités dynamiques. Mais qui dit Crossover, dit surélévation de la garde au sol (elle est ici de 10 cm comparée à celle de l’Ibiza) et cela se ressent quelque peu sur les trajets sinueux, avec une légère prise de roulis accentuée par des suspensions privilégiant le confort. Rien d’alarmant cependant : l’Arona joue bien la polyvalence (son coffre de 400 litres l’atteste), sur route comme en ville.

Solution catalane

Disponible en version Business agrémentée soit des moteurs essence 95 et 115 ch (BVA disponible sur le 115), soit du 1,6 l diesel de 95 ch couplé à une boîte manuelle à cinq rapports, l’Arona propose un bon compromis tarifs/équipement/agrément. Basée sur la finition intermédiaire “Style” (Front Assist avec détection piétons, régulateur de vitesse, détection de fatigue, feux de jour et feux arrière LED, antibrouillards, interface smartphones…) la finition Style Business ajoute, entre autres, la navigation Europe sur écran tactile 8”, 2 prises USB, 2 ports SD, la commande vocale, le chargeur à induction, la climatisation automatique bi-zone, les détecteurs de pluie et de luminosité, un tiroir sous les sièges avant, une roue de secours galette et des jantes alliage de 16”.

seat_arona_planche_de_bord.jpg

Un profil plutôt avantageux donc, étant donné les tarifs qui s’échelonnent de 19 685 euros (TSI 95 ch BVM5) à 22 285 euros (TDI 95 ch BVM5), en passant par la version essence de 115 ch (20 405 euros en BVM, + 1 330 euros avec la BVA7). Cette politique tarifaire, raisonnable et concurrentielle, permet un recours à des extensions, comme le Pack Vision (aide au stationnement avant, radars de recul, stationnement automatique, 550 euros) ou le Pack Sentinelle (détecteur d’angles morts, assistance à la sortie de stationnement arrière, rétroviseurs chauffants réglables et rabattables électriquement, 350 euros).

Dessinée selon les critères esthétiques de la marque – même si la face arrière a franchement un air d’Audi Q3 ! –, dotée d’un intérieur hélas trop austère, l’Arona se remarque à la fois par la qualité générale de sa réalisation et sa stratégie prix.

Axel Ekman

seat_arona_arriere.jpg

Fiche Technique : Seat Arona 1,6 l TDI “Style Business”

Moteur : 4 cylindres diesel
Cylindrée : 1,6 litre
Puissance : 95 ch de 2750 à 4600 tr/mn
Couple : 250 Nm de 1500 à 2600 tr/mn
Vitesse maxi : 172
Boîte : manuelle à 5 rapports
Consommation constatée : 5,7 l/100 km
Émissions CO2 : 106 g/km (16”)
TVS : 424,00 €
Prix : 22 285 €

Reiner Hoeps  : « Nos électriques nous permettront de garder la clientèle des gros rouleurs » …

Lire la suite
edito

Il y a encore deux ans ,et depuis 50 ans, la Location longue durée avec les banques et les financières captives des constructeurs  nous tenaient un discours de métier : on avançait des arguments financiers factuels p…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...