Publié le 31 mars 2016 | par Rédaction

Afin de mieux coller aux besoins des utilisateurs, Suzuki a rendu son Vitara plus polyvalent en revisitant l’ensemble de sa chaîne cinématique. Le Vitara, c’est donc à la carte !

Côté design, comme souvent, il y aura ceux qui s’emballent et ceux qui resteront sur la réserve. C’est là affaire de goût et l’on peut remarquer une chose sans faire polémique : le Vitara a un petit quelque chose du Range Rover Evoque qui plaira au plus grand nombre. En outre, la carrosserie traitée bi-ton avec pavillon blanc ajoute à son charme. Son habitacle, sans être luxueux, se veut pratique et rationnel, plutôt bien fini et confortable.

Suzuki_Vitara_face_avant.jpg

Disponible en motorisations essence et diesel – deux blocs d’une cylindrée de 1,6 l développant chacun 120 ch et respectivement 156 et 320 Nm – couplés à des boîtes manuelles ou automatiques, le Vitara se présente en version 4×2 ou en transmission intégrale à gestion électronique. Ce mix moteur/boîte/transmission ouvre ainsi la porte à pléthore de combinaisons, elles-mêmes démultipliées par deux niveaux de finitions.

Tous les usages

Que ce soit dans une définition urbaine (motorisation essence, BVA6 et traction), routière (diesel, BVM5 et traction) ou baroudeuse (diesel, BVA robotisée à double embrayage et transmission intégrale), le Vitara peut potentiellement satisfaire des clients aux besoins très différenciés… sans pratiquer l’exclusion pour autant.

Suzuki_Vitara_planche_de_Bord.jpg

Dotés d’équipements de confort et de sécurité tout à fait honorables dans les deux finitions (le recours au pack est, hélas, nécessaire pour la navigation et l’essuie-glaces automatique), doté d’un coffre d’une capacité de 375 à 710 litres, il parvient à couvrir des besoins spécifiques grâce à son potentiel de mix technique. Notons que la transmission intégrale offre un programme “AllGrip” décliné en quatre modes (automatique adaptatif, sport, neige et 4×4 permanent 50/50) parfaitement efficient et tout à fait sécurisant.

Suzuki_Vitara_coffre.jpg

La nouvelle boîte auto à double embrayage (seulement disponible sur la version “AllGrip” diesel) n’est pas étrangère à cette réussite, puisqu’elle s’avère plus intelligente et réactive que l’autre boîte auto à convertisseur de couple, plus pataude… et proposée au même tarif (+ 1600 euros). Disponible à un prix d’entrée de 17 490 euros en version basique essence (123 g/km), le Vitara donne sa pleine mesure sur la version diesel, en transmission intégrale et boîte robotisée (118 g/km) à 27 190 euros (deux milles euros de moins en traction simple).

Suzuki_Vitara_arriere.jpg

Une version intermédiaire existe à 21 690 euros (106 g/km) qui satisfera sans doute la plupart des clients potentiels d’un Vitara diablement sympathique et indéniablement doué.

Axel Ekman

Fiche Technique :
Moteur : 4 cylindres 1,6 l diesel
Puissance : 120 ch à 3750 tr/mn
Couple : 320 Nm à 1750 tr/mn
Vitesse maxi : 180 km/h
Boîte : manuelle à 5 rapports
Consommation : 4 l/100 km
Émissions CO2 : 106 g/km
TVS : 424,00 €
Prix : 21 690 €

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...