Publié le 12 mars 2014 | par Rédaction

Les véhicules qui combinent l’énergie électrique et une motorisation à essence ou au gazole, et émettent moins de 110 g/km de CO2, bénéficient de divers privilèges fiscaux

Notamment un bonus spécifique, une exonération de TVS/CO2 pendant huit trimestres, et pour la TVS/Air d’ un alignement sur le tarif essence y compris pour les hybrides diesel. Pour vous assurer que vos véhicules sont bien éligibles à ces avantages, vous pouvez contrôler le certificat d’immatriculation (la carte grise).

Il y est indiqué
À la rubrique « source d’énergie » (case P3 de la carte grise européenne) :
– la mention EE pour les véhicules combinant l’énergie électrique et une motorisation à l’essence,
– la mention GL pour les véhicules combinant l’énergie électrique et une motorisation diesel.

À la rubrique “taux d’émission de CO2 en g/km” (case V7 de la carte grise européenne) un chiffre qui n’excède pas 110.

carte-grise-2004-2009_small.jpg

Reiner Hoeps  : « Nos électriques nous permettront de garder la clientèle des gros rouleurs » …

Lire la suite
edito

Il y a encore deux ans ,et depuis 50 ans, la Location longue durée avec les banques et les financières captives des constructeurs  nous tenaient un discours de métier : on avançait des arguments financiers factuels p…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...