Publié le 15 février 2017 | par Rédaction

La rédaction de KMS décerné le trophée business dans la catégorie des routières à la Mercedes GLC coupé qui faisait face à 4 concurrentes.

L’année dernière Mercedes avait reçu un trophée pour son GLE, cette année c’est son modèle réduit, le GLC dans sa version coupée qui est récompensé. On pourrait donc presque reprendre les mêmes arguments (mais en plus court !) pour expliquer ce choix.

Les lignes et les proportions sont les mêmes, seul le gabarit change, l’un est construit sur une plate-forme de Classe C, l’autre de Classe E. Extérieurement la version coupée du GLC se distingue nettement du SUV dont il est issu, il est un peu plus long, nettement plus bas, moins trapu.

Le coup de lime passé sur le hayon lui donne une ligne élégante subtilement en équilibre entre berline et baroudeur. Et d’ailleurs, malgré sa base de SUV, ce GLC coupé se comporte pratiquement comme une routière grâce à l’abaissement de son centre de gravité et les nombreuses aides électroniques à la conduite, surtout si vous optez en option pour une suspension pilotée ( par exemple Dynamic Body Control, 1150€).

Mercedes_Pascal_Buquet-3.jpg

À bord on ne voit pas beaucoup de différences avec le SUV mais c’est une bonne nouvelle tant l’habitacle du GLC est ergonomique. À l’avant, le tableau de bord ne déroutera ni les utilisateurs du GLC ni ceux de la Classe C. Seul les passagers arrières les plus grands se plaindront peut être d’une légère perte de place. Dès le niveau de base, Executive, les équipements ont de quoi satisfaire les professionnels les plus exigeants, tant au niveau confort, sécurité ou télématique.

Bien sûr comme toujours avec les constructeurs allemands, la liste des options est surabondante mais excepté peut-être la suspension pilotée dont nous avons déjà parlé, si vous pouvez vous passer des sièges en cuir et de l’avertisseur de franchissement de ligne, vous n’aurez pas besoin de trop d’options coûteuses. Le GLC offre un parfait compromis à tous ceux qui ne peuvent pas choisir entre un coupé et un SUV. Pour KMS, c’est le meilleur choix sur ce segment.

Mercedes_classe_GLC_face_avant.jpg

C’est Jean-Pierre Lagarde, collaborateur du magazine Kilomètres Entreprise, qui a remis le trophée à Pierre-Edouard Appeyroux, responsable Marketing Produit Mercedes-Benz Cars et Pascal Buquet, responsable du Département Ventes Sociétés Mercedes-Benz Cars. Ce prix couronne une année record pour Mercedes. 50%des ventes du GLE se font en entreprise et 15% dans la version plug-in hybrid.

Mercedes GLC 250 d 4MATIC Coupé :
À partir de 53 000 €

– Équipement : système Stop/Start Eco, système de navigation Garmin® MAP PILOT, système d’appel d’urgence Mercedes-Benz, système d’avertissement des risques de collision de la connexion Bluetooth, régulateur et limiteur de vitesse, contrôle de pression des pneus, climatisation automatique à deux zones, détecteur de pluie. Il n’y a pas de roue de secours prévue mais un kit anti-crevaison et il est possible pour 350€ de prévoir des pneus permettant un temps de rouler à plat…

– Consommation Mixte : 3,4 L/100 km
– Émissions de CO2  : 87 g/km
– TVS : 174 euros par an

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...