Publié le 13 septembre 2017 | par Rédaction

Le Ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a jeté un pavé dans la mare ce week-end. Ce dernier étudie en effet l’opportunité de confier à des sociétés privées les contrôles de vitesses.

Aucune date n’a encore été annoncée mais il semble que la privatisation les contrôles de vitesses interviendra dans les prochains mois. Gérard Collomb, Ministre de l’Intérieur, souhaiterait développer ce système afin d’alléger les tâches de forces de l’ordre et enrayer le nombre de morts sur les routes. L’aspect économique, développé par les contradicteurs, est réfuté par le Ministre qui explique que les entreprises sélectionnées ne seront pas rémunérées au rendement mais grâce à un forfait. Plusieurs spécialistes envisagent néanmoins une multiplication par dix du nombre de contraventions pour excès de vitesse grâce à cette « privatisation ». A suivre.

Rappelons que cette externalisation a déjà débuté dans plusieurs départements de Normandie à titre expérimental (sans verbalisation) en début d’année. Des véhicules banalisés et équipés de radars sont en effet conduits par des chauffeurs de sociétés privées.

radar-mobile_gd-2.jpg

Reiner Hoeps  : « Nos électriques nous permettront de garder la clientèle des gros rouleurs » …

Lire la suite
edito

Il y a encore deux ans ,et depuis 50 ans, la Location longue durée avec les banques et les financières captives des constructeurs  nous tenaient un discours de métier : on avançait des arguments financiers factuels p…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...