Publié le 1 décembre 2014 | par Rédaction

Dans la bataille en cours sur le segment des petits modèles, les constructeurs automobiles misent sur les équipements de sécurité et de divertissement de haute technologie, tout en recyclant des plates-formes et des composants de modèles plus anciens afin de réduire les coûts.

Alors que les ventes de voitures en Europe restent inférieures d’environ 20% à leur sommet de 2007 et qu’une reprise en bonne et due forme semble encore lointaine, le segment A du marché, celui des petites voitures, constitue une oasis de croissance. Mais les clients désirent y trouver des équipements proposant les mêmes fonctionnalités que sur les voitures de haut de gamme.

actu_petites_voitures_094.jpg

L’acheteur désire la même prestation et non plus une fonction au rabais. Ainsi, PSA l’a bien compris avec les toits ouvrants électriques en toile sur les Peugeot 108 et Citroën C1. Un toit ouvrant électrique sur une voiture du segment A !

Cette catégorie du marché a progressé de 32 % sur les dix dernières années pour atteindre 1,12 million de véhicules en 2013 alors que le segment B, auquel appartient par exemple la Ford Fiesta ou la Renault Clio, a chuté de 33 % à 2,89 millions d’unités, selon le cabinet IHS Automotive. Et ce dernier lui prédit une croissance de 15 % supplémentaire d’ici 2020.

Ces perspectives aiguisent logiquement la compétition, sur un marché des citadines plus ou moins polyvalentes, segments A et B, déjà ultra-concurrentiel, et incitent les constructeurs à réduire les coûts de fabrication en multipliant le partage de composants avec d’autres modèles de leur gamme. Certains constructeurs choisissent la voie de la coopération, comme Renault et Daimler d’une part, PSA et Toyota de l’autre. Dans le segment B, Opel a choisi de réutiliser la plate-forme existant depuis 2006 pour y ériger sa nouvelle génération de Corsa.

actu_petites_voitures_096.jpg

Chez le sud-coréen Hyundai, l’i20, présentée à Paris, est dotée une caméra de recul dont les images sont diffusées sur un écran de sept pouces et d’une station d’accueil pour smartphones, en plus d’équipements de sécurité tels qu’un avertisseur de franchissement de ligne.

Reiner Hoeps  : « Nos électriques nous permettront de garder la clientèle des gros rouleurs » …

Lire la suite
edito

Il y a encore deux ans ,et depuis 50 ans, la Location longue durée avec les banques et les financières captives des constructeurs  nous tenaient un discours de métier : on avançait des arguments financiers factuels p…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...