Publié le 10 janvier 2018 | par Rédaction

Jusqu’à présent, le nouveau Volkswagen Crafter n’était disponible que dans sa version traction, tant en fourgon qu’en châssis simple ou double cabine. Ces modèles sont désormais rejoints par les version propulsion et 4Motion à quatre roues motrices. La gamme est ainsi presque achevée.

Le nouveau Crafter a été lancé par Volkswagen en début d’année en France. Jusqu’à présent, seuls étaient commercialisés les Crafter traction avant, aussi bien en fourgon qu’en châssis-cabine (simple ou double). La montée en puissance de la production dans l’unique usine mondiale de ce modèle, située en Pologne, permet désormais à la marque de proposer à la vente les versions propulsion et quatre roues motrices 4Motion du Crafter. Cela permet à Volkswagen d’attirer d’autres clients qui ne trouvaient pas leur bonheur dans les versions traction, notamment dans le BTP ou chez les déménageurs.

crafter_benne_et_reorque.jpg

De nouvelles versions

La gamme Crafter intègre dorénavant des fourgons et des châssis (simple ou double cabine) disponibles en propulsion, avec un essieu arrière à roues jumelées (immédiatement) ou à roues simples (arrivée prévue dans quelques semaines). Plus « costauds », ils bénéficient d’une augmentation de leur PTAC maxi à 5.0 tonnes puis jusqu’à 5.5 T début 2018 même s’ils sont, bien entendu, également proposés en 3.5 T. Cela influe sur la charge utile maxi autorisée.

Les Crafter fourgons et châssis peuvent aussi être équipés d’une transmission intégrale 4Motion, qui font appel à un système Haldex de dernière génération. Ces versions 4×4 disposent d’un PTAC maxi de 3 et 4 tonnes selon la version. La gamme des Crafter propulsion et 4Motion sont élaborés à partir de deux empattements : 3 640 et 4 490 mm. Le fourgon est proposé en trois longueurs totales (L3 – 5 986 mm, L4 – 6 836 mm et L5 – 7,391 mm) et avec trois hauteurs de toit (H2, H3 et H4). La différence de volume utile, entre traction et propulsion, est de 0,6 m3 du fait d’un plancher plus haut sur la seconde version. Le châssis est disponible en simple cabine (en trois longueurs L3 / L4 / L5) ou en double cabine (en deux longueurs seulement L3 et L4).

crafter_benne.jpg

Des motorisations identiques

Sous le capot, quel que soit le type de transmission retenu, c’est le moteur 2.0 l TDi, spécialement développé pour les utilitaires, qui officie. Il est décliné en quatre puissances : 102 ch, 122 ch, 140 ch et 177 ch. Tous ces moteurs sont associés, de série, à une boîte mécanique à 6 vitesses et peuvent recevoir une boîte automatique à huit rapports en option, y compris sur les Crafter 4Motion. Attention toutefois, certaines association moteur / boîte / transmission sont incompatibles. Ainsi, la version 102 ch ne peut pas être associée à la transmission intégrale. Qu’il s’agisse d’une version traction, propulsion ou avec la transmission intégrale, ces mécaniques et ces boîtes de vitesses assurent un bel agrément de conduite.

crafter_forgon.jpg

Seule la motorisation 102 ch devra être limitée à une utilisation principalement urbaine en raison de ses performances limitées sur route ou voie express. Les versions propulsion offrent un confort quasiment identique à celle des autres, seuls quelques bruits de transmission pouvant remonter dans l’habitacle, en fonction du régime moteur. Rien de rédhibitoire et surtout, les Crafter, toutes versions confondues, assurent au niveau confort.

Les suspensions associent tenue de cap et confort en toutes circonstances. L’insonorisation est bonne et le siège suspendu, en série sur tous les modèles en France, permet de conduire sereinement. Bien entendu, tous les Crafter peuvent disposer, en série ou en option selon le niveau de finition, de nombreux équipements de sécurité et de confort : limiteur / régulateur de vitesse, freinage anticollisions multiples (pour éviter les sur-accidents), freinage automatique d’urgence en ville, avertisseur de présence d’un véhicule dans l’angle mort, aide au maintien en ligne en cas de coup de vent, aide aux manœuvres pour les remorques…

crafter_forgon_double_essieu.jpg

La gamme de prix est naturellement différente selon la configuration du Crafter ; les versions fourgon traction commencent à partir de 27 300 € HT ; les fourgons propulsion à partir de 35 800 € HT ; les fourgons 4Motion à partir de 31 900 € HT ; les châssis cabine simple traction à partir de 27 400 € HT ; les châssis cabine double traction à partir de 30 400 € HT. Quant aux tarifs des Crafter châssis-cabine propulsion et 4Motion, ils ne sont pas encore déterminés

Guillaume Geneste

crafter_planche_de_bord-2.jpg

FICHE TECHNIQUE : Volkswagen Crafter
Motorisations : 1 968 cm3
Puissance : 102 ch à 177 ch
Equipements de série : Direction assistée, cloison de séparation, airbags, ABS, ESP, antipatinage, aide au démarrage en côte, vitres teintées, régulateur / limiteur de vitesse…
Volume utile maxi : 9,4 à 17,2 m3 (fourgons)
Charge utile maxi : 770 à 1 288 kg
L x l x h : 5 986 / 6 836 / 7 391 x 2 040 x 2 590 mm
Longueur de chargement (fourgon) : 3 450 / 4 300 / 4 855 mm
Longueur carrossable (châssis) : 2 700 à 5 480 mm
A partir de : 27 300 € HT

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...