Publié le 1 décembre 2017 | par Rédaction

Légères retouches extérieures, motorisations diesel inchangées, nouveau moteur essence, remise à niveau de l’info-divertissement et des aides à la conduite, Volkswagen peaufine sa Golf

Avec le restylage de la Golf, Volkswagen joue une partition toute en douceur. Inutile de bousculer un succès quand il suffit de la rafraîchir. Volkswagen a donc offert, à sa berline du segment C, de nouveaux boucliers et projecteurs, un éclairage arrière modernisé avec des LED.

golf_sw_arriere.jpg

La mise à niveau est plus nette dans l’habitacle avec un système d’info-divertissement modernisé, doté notamment d’une commande gestuelle. Il s’agit d’une première dans le segment C. Cette commande est intégrée dans le système d’info-divertissement « Discover Pro » en série sur le niveau de finition Carat Exclusive.

La Golf profite de ce re-stylage pour se doter des équipements d’aide à la conduite parmi les plus récents. Toutes les Golf, sauf la finition de base Trendline, sont dotées du système de détection de piétons. Celui-ci constitue la base sur laquelle le freinage d’urgence automatisée peur fonctionner. Notons également, l’assistant de conduite en embouteillages, Traffic Jam Assist, qui offre de fugaces instants de conduite automatisée dans le trafic urbain en utilisant les ressources du Lane Assist et du régulateur de vitesse avec ACC.

Évidemment, cela fonctionne mieux en environnement policé et normé, à Leipzig par exemple, que dans le brouhaha des scooters napolitains ! Le Traffic Jam Assist ne fonctionne qu’avec la boîte DSG.

Le Moteur !

Côté motorisations, la seule nouveauté est le quatre cylindres essence 1.5 TSI Evo, dont la version Bluemotion est particulièrement économique et peu polluante. Mais c’est tout naturellement vers les motorisations diesel que se tournera l’utilisateur d’un véhicule d’entreprise. Elles existent en 1.6 TDI 115, 2.0 TDI 150 et 2.0 TDI 184. Nous nous sommes tournés tout naturellement vers ce dernier, logé sous le capot d’un break 4 Motion en finition GTD avec la boîte DSG.

golf_sw_lateral.jpg

Malgré ses 1500 kg à vide, l’ensemble est plaisant à mener, ce qui est rassurant vu le prix demandé, 39.250 euros. A faible vitesse et dans un trafic insulaire, nous avons relevé sur l’ordinateur de bord une consommation de 6,8 l/100 km.

Évidemment, le monde de l’entreprise se tournera plus aisément vers les versions spécifiquement développées pour cet usage, Trendline Business et Confortline Business, en 1.6 TDI ou en 2.0 TDI 150 pour les plus pressés. Elles sont disponibles en berline 5 portes, break et même en 3 portes, une déclinaison de carrosserie qui disparait petit à petit du segment.

golf_sw_moteur.jpg

FICHE TECHNIQUE : Golf SW TDI 184 GTD

Moteur : 4 cylindres turbo diesel 2 litres
Cylindrée : 1.968 cm3
Puissance : 184 ch à 3.500 tr/mn
Couple : 380 Nm à 1.750 tr/mn
Vitesse maxi : 219 km/h (SW)
Consommation de l’essai : 6,8 l/100 km
Emissions CO2 : 137 g/km
TVS : 753,5 euros
Prix : 39.250 euros (DSG)

Boris Ilic, Responsable des Ventes Sociétés d’Audi France : “Accompagner et fidéliser pour progresser”. Challenger émérite sur le segment Premium, Audi apporte sa pierre à la reconstruction très écologique du paysage…

Lire la suite
edito

Le covid 19 depuis plus de 2 ans, la crise des composants et semi-conducteurs, le conflit Russo/Ukrainien, le déficit d’approvisionnement gazier, pétrolier, et électrique, l’envolée des couts de ces énergies et matière …

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

Législation : ZFE-m : 33 supplémentaires en 2024 ?

La loi “Climat et Résilience” prévoit d’étendre les Zones à Faibles Émissions mobilité (...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...