Publié le 16 mars 2012 | par Rédaction

Pour Volkswagen, l’année 2012 marquera une grande offensive vers les voitures citadines. En plus du retour de la Beetle, la marque allemande lancera la up ! avec deux objectifs : proposer une voiture pratique et peu polluante.

Volkswagen-Up_2013_coffre.jpg

Les entrepreneurs, souhaitant acheter une petite citadine sont souvent dans l’embarras. Sur le marché, vous disposez, par exemple, d’une Fiat 500 sympathique mais hors budget dans ce contexte économique difficile. Il existe bien les Renault Twingo et Kia Picanto plus abordables mais elles ne valorisent ni votre collaborateur ni l’image de votre société. Face à ce choix réduit, Volkswagen a perçu une opportunité de ventes et revient donc sur le segment avec la up !

Un intérieur bien pensé

Avec 3,54 m de long, 1,64 m de large et 1,48 m de haut, la up ! pourrait faire peur aux grands gabarits. En pratique, ses craintes sont immédiatement effacées. Les ingénieurs sont parvenus à concilier l’encombrement extérieur et l’habitabilité. Les places arrière sont ainsi spacieuses au niveau des jambes, de la largeur aux coudes et de la garde au toit. Une belle réussite surtout que le volume du coffre reste correct en s’étirant de 251 à 951 l. Mieux, Volkswagen annonce même la possibilité de transporter, en rabaissant la banquette arrière et le siège passager à l’avant, des objets d’une longueur de 2 m !

Volkswagen-Up_2013_VOLANT.jpg

Dans l’habitacle, le bilan pourrait donc être parfait… si quelques défauts inhabituels chez Volkswagen ne nous étaient pas apparus. La finition déçoit avec des plastiques durs, des garnitures mal collées ou encore des assemblages d’éléments manquant de rigueur. Pour garantir un tarif attractif, la chasse aux coûts a clairement été mise en place. Un choix qui se retrouve d’ailleurs au niveau de la présentation.

Alors que ses concurrentes rivalisent d’idées pour personnaliser ses modèles, Volkswagen ne propose que trois niveaux de finition (et deux variantes exclusives : White et Black) afin de pouvoir configurer son véhicule en seulement quelques minutes. Pour le client, pas de perte de temps à fouiller dans une interminable liste d’équipements et pour Volkswagen optimisation de la productivité de la chaîne de montage.

Des équipements inédits… en option

Contrairement aux modèles plus huppés de la marque, la up ! fait le minimum en terme d’équipements de série. L’entrée de gamme « take up ! » gratifiera son propriétaire de quatre airbags, de l’ABS, de la direction assistée et d’un volant réglable en hauteur. Pour profiter des vitres électriques, d’un lecteur CD ou encore d’une banquette rabattable 60/40, il faudra acquérir la finition « move up ! » facturée 1230 euros de plus.

Volkswagen-Up_2013_face_avant.jpg

Climatisation, volant cuir et différents packs (« Chrome » et « Son Plus »), seront présent à partir de la version « high up ! »… contre 1760 euros supplémentaires. Résultat, la up ! dotée du moteur essence 60 ch sera commercialisée aux tarifs de 9490 euros, 10 720 euros ou 12 480 euros. Les versions black et white culminent à 13 650 euros. Pour information, la Peugeot 107 1.0 de 68 ch est vendue à partir de 9700 euros, la Ford Ka 1.2 69 ch débute à 9710 euros et la Fiat 500 1.2 6 ch Stop&Start 11 600 euros.

Cependant, Volkswagen mise plus sur des équipements inédits dans la catégorie que sur les prix pour séduire. La up ! pourra en effet être disponible avec un système nomade, à fixer sur le tableau de bord, proposant navigation, téléphonie sans fil et système d’aide au parking pour 350 euros. Mais la vraie fierté du constructeur germanique se trouve dans son système de freinage automatique. Sous les 30 km/h, la up ! freine toute seule quand son laser détecte un danger de collision sur une distance de 10 mètres.

Une voiture adaptée à la ville

Après notre essai dans des rues étroites et embouteillées, la up ! a largement été plébiscitée. Sa direction, par exemple, procure une réelle souplesse tout en préservant une bonne réactivité. Sans oublier un diamètre de braquage de 9m80 qui permet de se faufiler partout et d’enchaîner les créneaux en toute aisance. Au niveau du confort, la up ! n’est pas un modèle de souplesse mais elle passe sur les pavés sans trop de dégâts pour votre dos.

Sur le chapitre moteur, ne cherchez pas de diesel. Volkswagen, comme Nissan avec sa Micra, a choisi le tout essence avec deux moteurs de 60 ch et 75 ch. Un choix judicieux quand on sait que les urbains ne rentabilisent jamais leur diesel, que les normes environnementales européennes vont devenir plus drastiques et que les prochaines fiscalités sur l’essence devraient gommer les différences de prix à la pompe.

De plus, les consommations en usage mixte restent mesurées avec 4,5 l/100 km pour le 60 et 4,7 l/100 km pour le 75 ch. Et les performances ? N’hésitez pas à opter pour le 60 ch largement suffisant. Le petit trois cylindres est en effet suffisamment souple avec un couple de 95 Nm. Vous bénéficiez de reprises correctes sans rétrograder à tout va.

Volkswagen-Up_2013_moteur.jpg

Et pour les plus joueurs, sachez que ce bloc accepte sans sourciller de monter dans les tours pour atteindre une vitesse maxi de 160 km/h.
Pour conclure, Volkswagen a clairement tiré les leçons des échecs Fox et Lupo. La up ! répond aux exigences d’une utilisation urbaine en étant pratique, maniable, suffisamment performante et peu gourmande. Et pour ceux qui trouvent la up ! encore trop polluante, Volkswagen prévoit de commercialiser en milieu d’année 2012 une version GNV avec seulement 79 g/km de CO² et même une tout électrique pour 2013.

Benoît Le Floc’h


En chiffres Volkswagen up ! |
Puissance : 60 ch à 5000 tr/mn |
Couple : 95 Nm dès 3000 tr/mn |
Vitesse maxi : 160 km/h |
Conso mixte : 4,5l/100 km |
CO² : 105 g/km Soit une TVS à 420€/an |
Volume coffre : de 251 à 951 l |

Xavier Chardon : « L’organisation du travail a modifié les déplacements »…

Lire la suite
edito

En 1 an, les ventes automobiles et utilitaires aux entreprises ont pris une importance considérable en franchissant le cap des 50% des immatriculations totales sur le marché Français. Victoire à la Pyrrhus diront certains, fac…

Lire la suite
Les articles les plus lus

Toyota C-HR Hybride Business : Un crossover hybride

Parce que le segment du crossover est désormais incontournable dans la compétition commerciale, To...

Renault Kangoo Maxi : Le Kangoo dopé aux anabolisants

Après le Kangoo « normal » et la version Compact dédiée aux professionnels des villes, Renault ...

Augmentation de salaire vs voiture de fonction ?

Si l'automobile n'a plus le même pouvoir de séduction, la voiture de fonction conserve ses droits ...

« Il faut apprendre à lire et résister au politiquement correct » (Elisabeth Badinter)

En une phrase simple, madame Badinter aura résumé ce qui doit nous guider dans nos métiers. Lire ...

Transformation Dérivé VP en VU

l’essentiel en 5 points : - Les véhicules de société “dérivé VP” sont exemptés de TVS e...